1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Meurtre sur l'Île des Pins : qu'est-il arrivé à Mika Kusama, assassinée en 2002 ?
2 min de lecture

Meurtre sur l'Île des Pins : qu'est-il arrivé à Mika Kusama, assassinée en 2002 ?

Au printemps 2002, Mika Kasuma, jeune touriste japonaise qui avait économisé pour s'offrir un séjour paradisiaque sur l'île des Pins, en Nouvelle-Calédonie, est sauvagement assassinée. Par qui ? Et pour quelles raisons ?

Kusama
Kusama
Crédit : Archive familiale
L'INTÉGRALE - Affaire Mika Kusama : meurtre sur l'Île des Pins
00:43:36
L'ENQUÊTE - Affaire Mika Kusama : meurtre sur l'Île des Pins
00:15:46
Jean-Alphonse Richard & Thibaud Chaboche

Ce devait être un séjour de rêve au jardin d'Eden, mais ce fut finalement un voyage en enfer. Vingt ans après les faits, on ne sait toujours pas quel interdit a transgressé la jeune touriste japonaise Mika Kusama pour connaître le pire des châtiments sur la paradisiaque île des Pins, en Nouvelle-Calédonie...

Le 2 mai 2002, aux alentours de 19h30, la propriétaire d'un gîte pour touristes sur la côte sud de l'Île, téléphone au poste de gendarmerie de la localité voisine. La gérante de l'auberge fait part de son inquiétude : une cliente japonaise, arrivée la veille, a quitté sa chambre vers 15h00 pour une excursion et n'est pas rentrée. Mika Kusama, c'est son nom, avait pourtant certifié qu'elle reviendrait pour dîner...

Le lendemain, la gérante rappelle de nouveau. Toujours pas de signe de la touriste. Les recherches sont lancées, mais ne donnent rien. Ce n'est que quelques jours après la disparition de la randonneuse, qu'un habitant du coin alerte les forces de l'ordre. Il revient d'une ballade près du célèbre rocher de la baie, un mamelon de corail recouvert de végétation, et y a découvert un corps

Une enquête menée en dépit du bon sens ?

Un panneau "Défense d'entrée" est planté à l'entrée du chemin depuis longtemps, il faut montrer patte blanche pour pouvoir le visiter. C'est une famille, les Kohnu, qui veille sur ce sanctuaire qui garderait la mémoire du peuple mélanésien. Sur place, les gendarmes découvrent le corps totalement dénudé de Mika Kusama, 29 ans. Le cadavre est calciné jusqu'à hauteur du bassin. 

À lire aussi

Le ou les agresseurs se sont acharnés avant de tenter de dissimuler le corps. Le légiste établit une mort par asphyxie, après que la victime a eu les poumons perforés à cause des coups reçus et d'une lapidation. Mika Kasuma aurait-elle profané un rocher sacré ? A-t-elle été punie pour avoir pénétré un sanctuaire destiné à abriter le recueil des esprits ? 

Ces questions restent aujourd'hui en suspens. La mort de la touriste japonaise est un véritable mystère. En cause notamment, une enquête lente, compliquée et qui a piétiné, dès le début. "Le corps a disparu le 2, et le retrouve le 6 mai, explique Me Frédéric de Greslan, l'avocat de la famille de Mika Kusama. Il se passe 5 jours pendant lesquels il y a un très mauvais temps (...), la scène de crime est épouvantable, dure à exploiter"

Des investigations difficiles, menées par un juge d'instruction qui a, vraisemblablement lui aussi, commis des erreurs. "On a interrogé les prévenus sur leurs emplois du temps un an après les faits ! Tout devient complexe quand les questions fondamentales sont posées trop tard", conclut l'avocat.

L'équipe de l'émission vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/