1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Meurtre de Julie Douib : son ex-compagnon incapable de dire qu'il a tiré sur elle
1 min de lecture

Meurtre de Julie Douib : son ex-compagnon incapable de dire qu'il a tiré sur elle

Le procès de l'assassinat de Julie Douib se poursuivait ce vendredi 11 juin avec à la barre l'accusé, son ex-compagnon, incapable de donner la moindre explication.

Une femme tient une photo de Julie Douib, lors d'une marche commémorative le 9 mars 2019
Une femme tient une photo de Julie Douib, lors d'une marche commémorative le 9 mars 2019
Crédit : Lucas BARIOULET / AFP
Meurtre de Julie Douib : son ex-compagnon incapable de dire qu'il a tiré sur elle
01:05
Anne Le Henaff
Anne Le Henaff
Journaliste

Il n'arrive même pas à dire qu'il a tiré sur son ex. L'ex-compagnon de Julie Douib tuée par par deux coups de feu tirés à bout portant en mars 2019 était à la barre ce vendredi 11 juin. Il était interrogé sur ce qu'il s'est passé en quelques minutes dans l'appartement ce dimanche matin là.

Un premier tir dans la chambre des enfants près du lit superposé et un autre mortel sur le balcon, Bruno Garcia-Cruciani répète en boucle et sans aucune émotion : "Je suis arrivé, et après ce qu'il s'est passé dans la chambre c'est allé très vite. Et je suis parti". La présidente insiste : "Pourquoi vous la suivez sur le balcon", interroge-t-elle. "Je ne sais pas", répond l'accusé. 

La présidente continue sa série de questions : "Pourquoi vous ne partez pas ?" - "Je ne sais pas." - "Pourquoi vous n'appelez pas les secours ?" - "Je ne sais pas". L'accusé en tee-shirt noir hausse les épaules, écarquille les yeux, ce qui plie son crâne rasé, il n'a pas dé réponse.

La famille encaisse difficilement ces silences, mouchoirs à la main. C'est l'avocate générale qui enfonce le clou : "Vous n'êtes pas monté pour la tuer ?" - "Non." - "Vous dîtes que vous voulez discuter". Puis l'avocate hausse le ton : "Vous la faites assoir par terre contre un placard, vous la visez avec votre arme (elle mime le geste, ndlr), vous pensez vraiment qu'elle est en position de discuter", demande-t-elle. L'accusé n'a encore une fois aucune réponse.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/