1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Metz : un pharmacien suspecté d'avoir détourné près de 800.000 euros à la CPAM
1 min de lecture

Metz : un pharmacien suspecté d'avoir détourné près de 800.000 euros à la CPAM

Deux hommes, dont un pharmacien de Metz, ont été mis en examen dans le cadre d'une affaire d'escroquerie à la CPAM. Au moins 780.000 euros auraient été détournés et le montant du préjudice pourrait être encore plus élevé.

Une enseigne de pharmacie (illustration)
Une enseigne de pharmacie (illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Florise Vaubien

Le chiffrage de cette gigantesque fraude est encore "en cours", précise le parquet de Metz (Moselle). Deux hommes, dont un pharmacien, ont été interpellés le 14 septembre dernier dans une affaire d'arnaque à la CPAM. Le professionnel est soupçonné d'avoir détourné au moins 780.000 euros aux caisses primaires d’assurance maladie de Moselle et de Meurthe-et-Moselle. Nos confrères de Lorrain actu rapportent par ailleurs que ce montant pourrait dépasser le million d'euros

Ce professionnel, qui officiait à Metz, est suspecté "d’avoir délivré de fausses factures et de fausses ordonnances", détaille le journal 20minutes. L'homme aurait mis sur pied cette fraude dans le but d'obtenir des remboursements de l'État pour des médicaments qui n'ont jamais été délivrés.

L’Agence régionale de santé a repéré des virements de la pharmacie en faveur d'un compte bancaire d'une personne. Le praticien aurait ainsi blanchi plus de 200.000 euros "via plusieurs comptes". Pour l'heure, on parle de 780.000 euros détournés, et ce montant pourrait être encore plus important. Il pourrait s'élever à 1,1 million d'euros, selon un article du site d'information Actu17

Les deux individus interpellés ont été mis en examen. Le pharmacien est soupçonné de faits de "fraude par délivrance de remboursements indus de médicaments non délivrés", "faux" et "blanchiment", a indiqué le parquet de Metz.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/