1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. "Mediapart" censuré : le journal se défend devant le tribunal judiciaire de Paris
1 min de lecture

"Mediapart" censuré : le journal se défend devant le tribunal judiciaire de Paris

Sommé par le tribunal judiciaire de Paris de ne pas publier son enquête sur le maire de Saint-Étienne, "Mediapart" compte bien valoir ses droits ce vendredi 25 novembre devant la juridiction.

Edwy Plenel, cofondateur de Mediapart, le 2 novembre 2014 (archives).
Edwy Plenel, cofondateur de Mediapart, le 2 novembre 2014 (archives).
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Mediapart censuré : le journal se défend devant le tribunal judiciaire de Paris
00:01:20
Guillaume Chieze - édité par Joanna Wadel

Une semaine après avoir été censuré par le tribunal judiciaire de Paris, Mediapart contre-attaque. Le média d'investigation en ligne avait été empêché de publier les suites de son enquête sur Gaël Perdriau, le maire de Saint-Étienne accusé de chantage à la sextape sur un de ses adjoints. Une attaque sans précédent à la liberté de la presse, d'après Mediapart, qui compte bien se défendre, lors d'une audience prévue ce vendredi 25 novembre dans l'après-midi. Le journal d'investigations va tenter de faire casser cette interdiction rendue par le tribunal.

Cette ordonnance rendue en urgence a été initiée par le maire de Saint-Étienne, qui savait que Mediapart allait publier un nouvel article le concernant. Un sujet sur Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et qui démontrait comment Gaël Perdriau utilise la rumeur comme arme politique. La justice a donné raison à l'édile pour atteinte à la vie privée, et a interdit dans la foulée la parution de l'article, sous peine de 10.000 euros d'amende par extrait publié

Une décision unique selon Edwy Plenel, directeur de la publication de Mediapart : "C'est un acte sans précédent de mémoire de journaliste et de juriste. Un acte digne de l'Ancien Régime, qui contrevient à toute la jurisprudence du droit de la presse, il nous faut gagner cette bataille", a expliqué le journaliste. 

Mediapart a l'occasion de se défendre ce vendredi, depuis 14h, devant cette même juridiction qui l'a empêché de publier son enquête il y a une semaine. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire