2 min de lecture Marseille

Marseille : l'ex-député PS Henri Jibrayel jugé pour détournement de fonds publics

L'ancien député PS Henri Jibrayel sera jugé le 15 septembre prochain devant le tribunal correctionnel de Marseille pour détournement de fonds publics.

Photo de l’ancien député PS Henri Jibrayel prise le 4 avril 2012 à Marseille.
Photo de l’ancien député PS Henri Jibrayel prise le 4 avril 2012 à Marseille. Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon et AFP

Henri Jibrayel, ancien député PS, comparaîtra le 15 septembre prochain devant le tribunal correctionnel de Marseille pour détournement de fonds publics dans un dossier lié au fonctionnement des prêts d'honneur accordés par l'Assemblée nationale.

Jeudi 29 avril, à l'issue d'une courte garde à vue dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Marseille, l'élu a été présenté au procureur qui lui a remis une citation à comparaître. Elle porte sur les conditions de remboursement d'un prêt d'honneur qui lui avait été accordé en 2013 par l'Assemblée nationale. Ces prêts aux députés s'élèvent à environ 18.000 euros.

Selon des investigations effectuées par le parquet de Marseille, une somme de 13.000 euros aurait été utilisée par l'ex-député à des fins personnelles. De plus, le remboursement des mensualités de ce prêt d'honneur aurait été réalisé grâce à son indemnité représentative de frais de mandat, ce qui constituerait aux yeux du parquet, un détournement de fonds publics.

Condamné pour abus de confiance

Me Jorge Mendes-Constante, l'avocat de Henri Jibrayel a déclaré contester "la nature publique de ce prêt accordé sans nécessité de justifier de son utilisation et, en 2013 avant la loi Cahuzac, sans contrôle". Il a notamment assuré que "le bureau de l'Assemblée nationale n'entend(ait) ni poursuivre ni se constituer partie civile". Selon l'ex-député son prêt a été remboursé et : "l'Assemblée nationale ne réclame rien, c'est très très bizarre qu'on vienne me chercher sur une affaire de 2013, à la veille du dépôt des candidatures pour les élections départementales", a-t-il réagi. 

À lire aussi
Union européenne
L'eurodéputé Pierre Larrouturou en grève de la faim contre le budget de l'UE

Henri Jibrayel devra également s'expliquer sur l'achat d'un véhicule financé avec ce prêt d'honneur. Si l'ancien député assure qu'il s'agissait d'un véhicule utile à ses déplacements dans sa circonscription, les enquêteurs ont noté que le contrat d'assurance du véhicule visait un usage privé et de loisirs. Elu à l'Assemblée nationale entre 2007 à 2017, l'ex-député doit aussi être rejugé le 17 novembre devant la cour d'appel d'Aix-en-Provence. Il avait fait appel de sa condamnation à trente mois de prison dont dix mois ferme à purger sous bracelet électronique à domicile, prononcée le 14 septembre 2020 pour abus de confiance et prise illégale d'intérêts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marseille Détournement de fonds publics Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants