1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Loire : un homme condamné pour avoir prétendu être le père d'enfants de migrantes
1 min de lecture

Loire : un homme condamné pour avoir prétendu être le père d'enfants de migrantes

Un homme de 57 ans a reconnu devant le tribunal avoir menti sur le fait d'être le père de plusieurs enfants nés en France. D'après le ministère public, le prévenu était stérile.

La déesse de la Justice en train d’équilibrer la balance. (Illustration)
La déesse de la Justice en train d’équilibrer la balance. (Illustration)
Crédit : CRÉDITDAMIEN MEYER / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

À Saint-Étienne, un homme de 57 ans a été condamné lundi à 1.500 euros d’amende pour avoir prétendu être le père d’enfants de mères africaines en attente de titre de séjour, afin de leur faire obtenir la nationalité française, a appris l'AFP ce mercredi de sources judiciaires.

Entre novembre et octobre 2012, Flavien G. avait reconnu quatre enfants nés en France de femmes originaires d’Afrique noire, en situation de demande d’asile. Lundi, devant le tribunal correctionnel, le quinquagénaire, originaire de République centrafricaine puis naturalisé Français, a fini par admettre après plus de huit ans de procédure, ne pas être le père de ces enfants. Il a été reconnu coupable de "reconnaissances d’enfants pour l’obtention d’un titre de séjour, d’une protection contre l’éloignement ou pour l’acquisition de la nationalité française", selon le tribunal.

"Il a effectué ces fausses déclarations par amour de ces enfants, qui avaient besoin d’un père", a estimé mercredi auprès de l’AFP son avocat, Me Latékoué Lawson-Body, qui avait plaidé la relaxe, tout en reconnaissant que la nationalité française qui leur était ainsi conférée octroyait un titre de séjour de plein droit à leur mère.

Le représentant du ministère public, Frédéric Uroz a indiqué que le prévenu "serait le père de 11 à 15 enfants en tout, en Afrique et en France, alors qu’il est stérile comme l’a déclaré une des trois femmes avec qui il a été marié et comme l’ont montré les analyses génétiques qui ont été pratiquées".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/