1 min de lecture Faits divers

Loire-Atlantique : une femme retrouvée morte à Pornic, son compagnon pendu

Les enquêteurs privilégient la piste de l'homicide volontaire suivi d'un suicide après la découverte mercredi 27 mai des corps de sexagénaires à leur domicile.

Deux voitures ont été détruites par le feu à la caserne de Pornic
Deux voitures ont été détruites par le feu à la caserne de Pornic Crédit : RTL
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

Ce drame porte à 25 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l'année 2020. Une femme de 68 ans a été retrouvée morte, mardi 27 mai 2020 à Pornic, près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), au domicile de son compagnon, qui a lui été retrouvé pendu, a-t-on appris auprès des pompiers et du parquet de Saint-Nazaire.

La piste privilégiée est celle de "l'homicide volontaire suivi d'un suicide", a expliqué Sylvie Canovas-Lagarde, la procureure de Saint-Nazaire, précisant que les deux personnes étaient en couple depuis quelques mois.

Les pompiers ont indiqué être intervenus dans la matinée dans cette commune du littoral où ils ont découvert le corps de l'homme "pendu dans une dépendance de la propriété". La femme a été abattue d'un seul tir provenant d'un fusil de chasse, a rapporté la procureure ajoutant que l'homme âgé de 69 ans était chasseur.

L'enquête se poursuit

L'alerte avait été donnée par un membre de la famille du sexagénaire qui s'était rendu sur place et avait vu à travers la fenêtre le corps sans vie de la femme. Une fois sur les lieux, les secours ont mis deux heures à retrouver le corps de l'homme pendu à un escalier. 

À lire aussi
Une patrouille de gendarmerie (illustration) disparition
Noyade en Indre-et-Loire : l'éducateur de l'enfant disparu mis en examen

Ce dernier n'était pas connu pour des faits de violence et aucune lettre n'a été retrouvée sur place qui puisse expliquer les faits, précise encore le parquet qui doit mener de nouvelles auditions mercredi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Loire-Atlantique Crime
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants