2 min de lecture Justice

Les infos de 8h - Pierre et Vacances : le groupe attaqué en justice par 200 propriétaires

Le groupe Pierre et Vacances, qui a refusé de payer les loyers de ses résidences lors du premier confinement, force les propriétaires à les poursuivre devant la justice.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 8h - Pierre et Vacances : le groupe attaqué en justice par 200 propriétaires Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
édité par Quentin Marchal

Le groupe Pierre et Vacances est dans le rouge. La fermeture de la quasi-totalité des sites au printemps plombe les résultats de l’entreprise, qui a enregistré un chiffre d’affaires de 1,298 milliard d’euros, soit une baisse importante de 22,4%. Autre conséquence directe liée à l'épidémie de la Covid-19, elle va devoir se présenter devant la justice. 

En effet, plus de 200 particuliers, propriétaires de cottage center parc attaquent le groupe Pierre et Vacances devant les tribunaux puisque le géant du tourisme refuse de verser à ces investisseurs les loyers du premier confinement, en avançant comme motif "la fermeture des centres au printemps".

Certains de ces investisseurs se retrouvent donc face à de lourds problèmes financiers, comme c'est le cas de Philippe, infirmier dans le Nord, qui possède un cottage, chez Center Parc : "Actuellement, je suis à moins 2.000 euros tous les mois. J'ai été obligé de revendre mon 4*4 et en ce moment, on vit grâce à cette vente". Comme lui, 200 locataires réclament aujourd'hui leur dû puisque le contrat de location garantit des loyers chaque mois, peu importe les conditions.

Pour Me Bertrand de Camprédon, qui les représente, cette situation n'est pas satisfaisante et il affirme que "si Pierre et Vacances ne nous répond pas, nous n'aurons d'autre choix que d'aller judiciairement recouvrir les loyers". Contacté, le groupe souhaite leur verser une compensation versée à partir de septembre 2021 en fonction de la reprise de l'activité.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : les parents pourront bénéficier d'un "pass sport" à la rentrée

Société - Les manifestations contre la loi sécurité globale, émaillées de scènes de vandalisme et de violences commises notamment à Paris, ont rassemblé, samedi 5 décembre, 52.350 personnes en France. 64 interpellations ont eu lieu.


Tendances - Le PDG de l'assureur Axa France dénonce un "chantage scandaleux", après que le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a appelé le secteur à geler les primes d'assurance des hôteliers et restaurateurs sous peine d'une nouvelle taxe.

International - Lors d'un meeting en Géorgie, Donald Trump a une nouvelle fois refusé de reconnaître sa défaite à la présidentielle. Accompagné de son épouse, Melania Trump, il a crié à la "fraude" dans un système électoral "truqué".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Entreprises Propriétaires
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants