1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 8h - "C'est révoltant" : la colère des proches de Bernard Tapie

Les infos de 8h - "C'est révoltant" : la colère des proches de Bernard Tapie

DOCUMENT RTL - Le fils de Bernard Tapie regrette le rejet du report du procès alors que la santé de son père se dégrade.

Bernard Tapie lors d'une suspension de son procès pour fraude, au palais de justice de Paris, le 4 avril 2019.
Bernard Tapie lors d'une suspension de son procès pour fraude, au palais de justice de Paris, le 4 avril 2019.
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Les infos de 8h - "C'est révoltant" : la colère des proches de Bernard Tapie
13:12
Le journal RTL de 8h du 27 mai 2021
13:12
sina mir presente immersions sur rtl
Sina Mir
Journaliste

Le procès en appel de Bernard Tapie dans l'affaire de l'arbitrage controversé de 2008 va se poursuivre en l'absence de l'homme d'affaires et de ses avocats. L'homme d'affaires est jugé, on le rappelle pour "escroquerie et détournement de fonds publics".

La défense avait demandé un report pour raisons médicales. Bernard Tapie atteint de plusieurs cancers doit subir en ce moment de nouvelles interventions chirurgicales lourdes. RTL a pu joindre l'un de ses fils, Laurent Tapie, qui dénonce l'acharnement du tribunal alors que son père est au plus mal.

"Sur le plan physique il va mal, affirme Laurent Tapie interrogé par RTL. Le cancer a beaucoup progressé, il rentre dans un protocole multiple extrêmement éprouvant, avec de la chimio, de l'immunothérapie, des rayons, de la cryogénie, il a eu une opération où on lui a ouvert une partie du visage pour retirer des tumeurs sous la peau... Physiquement il est très très diminué, depuis le début de la maladie, on l'a rarement vu aussi diminué qu'en ce moment."

Et cette décision de justice n'a pas amélioré les choses sur le plan moral. "On a tous pris un coup de voir cette décision de refuser le report. Il le sentait venir, tellement il sent que ce tribunal est vindicatif et inamical depuis le début. On est plus révolté que surpris. Les gens ont trop tendance à penser que c'est un surhomme... C'est révoltant de ne pas laisser cette phase de 3-4 mois pour reprendre les débats." 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Rwanda - 27 ans après le génocide des Tutsis, Emmanuel Macron est attendu au Rwanda, où il s'exprimera devant le mémorial du génocide à Kigali. Il dit vouloir écrire une nouvelle page de l'histoire des deux pays.

Éducation - Jean-Michel Blanquer annonce une enveloppe de 700 millions d'euros ajoutée au budget de d'Éducation nationale. Les syndicats déplorent une somme plus faible que prévu et dont la répartition est encore floue.

Football - Selon plusieurs médias espagnols, Zinedine Zidane aurait décidé de quitter le Real Madrid, sa démission devrait être connue dans la journée. Pour son avenir, on évoque notamment l'intérêt de la Juventus de Turin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/