1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 7h30 - Toulouse : les soutiens de Roland s'en prennent aux squatteurs
2 min de lecture

Les infos de 7h30 - Toulouse : les soutiens de Roland s'en prennent aux squatteurs

"Moi non plus je n'ai pas envie de travailler pour 1.200 euros par mois, mais je le fais, pour ne pas voler les autres", a lancé un soutien de Roland aux squatteurs qui empêchent l'octogénaire de vendre sa maison.

L'hôtel de ville de Toulouse, le capitole (illustration)
L'hôtel de ville de Toulouse, le capitole (illustration)
Crédit : ERIC CABANIS / AFP
Les infos de 7h30 - Toulouse : des défenseurs de Roland s'en prennent aux squatteurs
07:05
Le journal RTL de 7h30 du 10 février 2021
07:05
Patrick Isson - édité par Marie Gingault

En début de semaine, RTL vous racontait l'histoire de Roland, ce Toulousain de 88 ans qui ne peut pas vendre sa maison car elle est squattée depuis plusieurs mois. Désormais, la situation est de plus en plus tendue : hier, une quinzaine de personnes cagoulées sont venues apporter leur soutien aux squatteurs. Face à elles, une dizaine de défenseurs de Roland, très remontée face à ce comportement. 

"J'ai deux travails, je travaille de nuit et après ma nuit je travaille de jour, pour payer mon loyer. Parce que je suis une battante, je suis une vaillante, je ne suis pas une fatiguée comme toi !", s'emporte une jeune femme, venue défendre Roland, qui ne peut rejoindre sa femme en Ehpad sans la vente de sa maison. "Moi je ne vais pas habiter chez les gens, toi tu squattes chez les gens, chez des vieux de 88 ans", ajoute la toulousaine. 

"C'est du vol ! Bien sûr que moi non plus je n'ai pas envie de travailler pour 1.200 euros par mois, mais je le fais, pour ne pas voler les autres", accuse à son tour un autre soutien de l'octogénaire.

À écouter également dans ce journal :

Affaire Louvin-Moyne - Les accusations s'accumulent : quatre plaintes ont été déposées à l'encontre du couple et le producteur star est désormais lui-même accusé de viol. Gérard Louvin et Daniel Moyne ont décidé de porter plainte pour "chantage".

À lire aussi


Écologie - C'est aujourd'hui que la Loi Climat est présentée en Conseil des ministres. Un texte issu des débats de la Convention citoyenne. Toutefois, les écologistes dénoncent le manque d'ambition du projet. 

Assemblée nationale - Le député LaREM de Vendée, Pierre Henriet a écopé d'une sanction financière pour avoir traité l'Insoumise Mathilde Panot de "poissonnière" en plein hémicycle. Il va y laisser un quart de son indemnité mensuelle. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/