2 min de lecture Église

Les infos de 7h30 - Attaque à Nice : Vincent Loquès s'est "probablement sacrifié par héroïsme"

TÉMOIGNAGE - Beaucoup de Niçois ont voulu rendre hommage au sacristain de Notre-Dame de l'Assomption, victime de l'attentat terroriste ce jeudi 29 octobre.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 7h30 du 30 octobre 2020 Crédit Image : Valery HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Hugo Amelin édité par Louis Chahuneau

C'était un homme apprécié au-delà de sa communauté. Vincent Loquès, qui aurait fêté son 55ème anniversaire aujourd'hui, est l'une des victimes de l'attentat de Notre-Dame de l'Assomption qui a fait trois morts, jeudi 29 octobre, à Nice.

Le sacristain, serviable, très engagé dans la vie de l'église, organisait la mise en place de la crèche chaque année. Timothée a habité avec lui pendant 4 ans au centre pastoral : "Lorsque j'ai appris que c'était lui, j'étais sous le choc et j'ai beaucoup pleuré. Il s'est très probablement sacrifié par héroïsme, parce qu'il connaissait très bien les issues de secours, et je pense qu'il aurait très bien pu se sauver lui-même, et je pense qu'il a dû porter assistance à ces deux femmes".

Vincent Loquès habitait un quartier populaire où il était connu pour son engagement social, comme l'explique Redouane : "C'était quelqu'un de bien, les gens le connaissent dans le quartier. Il venait au Secours populaire et les gens venaient de partout pour prendre à manger. C'était quelqu'un qui faisait de la charité, c'était un gars comme ça".

L'assaillant, un Tunisien de 21 ans arrivé il y a un mois en France par l'île de Lampedusa (Italie), n'était pas connu des services de police. Très grièvement blessé lors de l'intervention de la police municipale, il a été transporté à l'hôpital, mais ses jours sont encore en danger.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Un homme prie dans une église (illustration) société
Catholicisme : obésité, dépression, alcool... Les évêques de France auscultent les prêtres

Attentat de Nice - On en sait plus sur l'identité des trois victimes de la basilique Notre-Dame de l'Assomption. Une mère de famille de nationalité brésilienne, âgée de 44 ans, une femme de 60 ans, et le sacristain, Vincent Loquès, un homme laïc et très apprécié dans sa ville.

Politique - Le ministre des affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, a lancé un message de paix au monde musulman après l'attentat de Nice : "La France est le pays de la tolérance. La religion musulmane fait partie de notre histoire alors ne nous laissons pas enfermer dans les outrances d'une minorité de manipulateurs".

Confinement - Le gouvernement a publié les nouvelles attestations à présenter pour sortir en période de confinement. Deux d'entres-elles sont permanentes, celle professionnelle et celle pour accompagner les enfants à l'école ou à la crèche, en plus d'une attestation temporaire pour se déplacer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Église Islamisme Attentat à Nice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants