1 min de lecture Justice

Les infos de 7h30 - Affaire Grégory : "Il y a des gens qui savent", dit l'avocat des époux Villemin

La cour d'appel de Paris a annulé la garde à vue de Murielle Bolle en 1984 dans l'enquête sur la mort du petit Grégory dans les Vosges. Pour l'avocat de ses parents, cette dernière ne savait pas ce qu'elle faisait en raison de son jeune âge. "En revanche, il y a des adultes qui ont participé", dénonce-t-il.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Affaire Grégory : "Il y a des gens qui savent", dit l'avocat des époux Villemin Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Thomas Prouteau édité par Camille Descroix

Alors que la garde à vue de Murielle Bolle, dans l'enquête sur la mort du petit Grégory, a été annulée par la cour d'appel de Paris, ce jeudi 16 janvier, l'avocat des époux Villemin lance un appel. Maître François Saint-Pierre demande à ceux qui savent de parler.

"Christine et Jean-Marie Villemin considèrent que Murielle Bolle n'a pas pu se rendre compte, alors âgée de 15 ans, qu'elle participait à la commission d'un crime. Ils ne demanderont pas qu'elle soit remise en examen", a expliqué l'avocat.

"En revanche, il y a des adultes qui ont participé. Je pense que, dans la Vologne, il y a des gens qui savent", a-t-il poursuivi. La chambre de l'instruction de la cour d'appel n'a en revanche pas annulé les déclarations que l'adolescente avait faites aux gendarmes avant le début officiel de cette garde à vue, ni son interrogatoire devant le juge Jean-Michel Lambert quelques jours plus tard.

A retrouver également dans ce journal

Social - C'est le 44e jour de grève. La SNCF a estimé le coût de ce mouvement social à 1 milliard d'euros. Un plan d'économies devrait être mis en place pour pallier cette immense perte.

PolitiqueMarine Le Pen sera candidate aux élections présidentielles de 2020. La présidente du Rassemblement national l'a confirmé lors de ses vœux à la presse, ce 16 janvier.

Polémique - Après avoir été limogée du poste d'ambassadrice des pôles, Ségolène Royal est sortie du silence, jeudi 16 janvier, et a dénoncé sur RTL de la violence de la part du gouvernement envers elle et les Français en pleine période de grève.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Assassinat Avocat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants