1 min de lecture Justice

Affaire Grégory : la garde à vue de Murielle Bolle en 1984 annulée par la justice

La cour d'appel de Paris a décidé d'annuler les déclarations de Murielle Bolle au cours de sa garde à vue en 1984.

Affaire Grégory : Murielle Bolle à l'époque des faits
Affaire Grégory : Murielle Bolle à l'époque des faits Crédit : CHESNOT/SIPA
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

La Cour d'appel de Paris a dévoilé sa décision et annule la garde à vue de Murielle Bolle en 1984, a-t-on appris auprès de son avocat et de source judiciaire. 

La chambre de l'instruction de la cour d'appel n'a en revanche pas annulé les déclarations que l'adolescente, alors âgée de 15 ans, avait faites aux gendarmes avant le début officiel de cette garde à vue, ni son interrogatoire devant le juge Jean-Michel Lambert quelques jours plus tard. 

Placée en garde à vue début novembre 1984, Murielle Bolle avait accusé son beau-frère Bernard Laroche d'avoir kidnappé en sa présence Grégory Villemin, quatre ans, retrouvé mort quinze jours plus tôt dans les eaux de la Vologne, pieds et mains attachés.

L'adolescente s'était ensuite rétractée en assurant avoir tenu ces propos sous la contrainte des gendarmes. Elle n'a depuis cessé de clamer l'innocence de Bernard Laroche, abattu par le père du "petit Grégory", Jean-Marie Villemin, en 1985. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Affaire Grégory
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants