2 min de lecture Ségolène royal

Ségolène Royal réagit sur RTL : "Ce gouvernement sert les forces de l’argent"

INVITÉE RTL - L'ancienne ambassadrice des pôles dénonce la violence du gouvernement envers elle, mais aussi envers les Français en pleine période de grève contre la réforme des retraites.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Ségolène Royal sur RTL : "On ne me fera pas taire, je garderai ma liberté de parole" Crédit Image : Mario FOURMY/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Sarah Ugolini

Ségolène Royal cible la violence du gouvernement. Ce jeudi 16 janvier, elle a décidé de sortir du silence sur RTL après son limogeage du poste d'ambassadrice des pôles. "On ne me fera pas taire", assure l'ancienne ministre de l'environnement. "Voilà plusieurs mois que le harcèlement continue", assure l'ex-candidate à la présidentielle. Selon elle, "ça a commencé par des révélations au mois de novembre, puis deux parlementaires qui ont fait croire le jour de Noël qu'(elle) allai(t) être convoquée de façon punitive" à l'Assemblée". 

Pour Ségolène Royal, malgré sa mission d'ambassadrice des pôles, elle a préféré "garder sa liberté de parole compte tenu de ce qu'il se passe dans le pays". Alors qu'Édouard Philippe l'a rappelée à sa "nécessaire obligation de réserve", l'ancienne ministre répond qu'elle est une "femme politique engagée" et qu'au début de son engagement comme ambassadrice, "il n'y avait pas encore la catastrophe de la réforme des retraites".

"Je ne peux pas me taire par rapport à l'héritage politique qui est le mien", assure-t-elle. Elle estime devoir "défendre le modèle français de protection sociale, les questions environnementales". "Je garderai ma liberté de parole même si c’est extrêmement dur en ce moment. J’ai la capacité d’encaisser ces chocs. La politique est devenue extrêmement dure, je sais que c’est un sacrifice, des épreuves", confie Ségolène Royal. Elle évoque notamment les moments de campagne en 2007 où on la qualifiait de "Bécassine". 

Je connais la violence et la détermination de ceux qui sont aujourd’hui aux responsabilités.

Ségolène Royal sur RTL.
Partager la citation

Elle cible aussi directement le gouvernement. "Je connais la violence et la détermination de ceux qui sont aujourd’hui aux responsabilités. La violence par laquelle ils exercent leurs responsabilités politiques sur les Français", s'insurge Ségolène Royal. "Vous vous rendez-vous compte qu'il y a une vingtaine de professions qui sont en grande souffrance, en protestation comme on a jamais vu dans l'histoire de la France ?!", ajoute l'ancienne ministre.  

Selon elle, "c’est très choquant tout ce qui se passe depuis le début du mouvement des ‘gilets jaunes’, alors que c’était tellement facile d’apaiser ces tensions et angoisses sociales en respectant les gens tout simplement et en menant des politiques un peu plus justes, égalitaires et en répondant à la prise de parole de ceux qui n’ont jamais la parole". Pour Ségolène Royal, "ce gouvernement a été incapable de répondre parce qu’il sert les forces de l’argent. On en est exactement là", assure-t-elle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ségolène royal Violences Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants