1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus en Angleterre : la levée des restrictions repoussée à cause du variant Delta
1 min de lecture

Coronavirus en Angleterre : la levée des restrictions repoussée à cause du variant Delta

La Covid-19 leur semblait vaincue pourtant avec l'omniprésence du variant Delta (dit indien), le nombre de nouveaux cas explose en Angleterre. Boris Johnson a donc décidé de conserver certaines restrictions quatre semaines supplémentaires.

L'épidémiologiste Chris Whitty et Boris Johnson en conférence le lundi 14 juin
L'épidémiologiste Chris Whitty et Boris Johnson en conférence le lundi 14 juin
Crédit : Jonathan Buckmaster / POOL / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

L'été ne vas pas se dérouler comme prévu au Royaume-Uni. Le Premier Ministre, Boris Johnson, a annoncé ce lundi 14 juin, que la levée des dernières restrictions sanitaires sera repoussée de quatre semaines en Angleterre, dans l'espoir de contenir l'inquiétante poussée du variant Delta grâce à la vaccination.

Au fil du printemps, ces restrictions ont été progressivement supprimées, notamment grâce à à un long confinement et une campagne de vaccination très efficace. Mais cette impression de victoire sur la pandémie est aujourd'hui effacée par la brusque dégradation observée ces dernières semaines, les contaminations passant de 2.000 à 7.000 par jour et les hospitalisations commençant à augmenter. Le nombre de décès quotidiens reste toutefois inférieur à 10. Cette recrudescence de l'épidémie est due au variant Delta, anciennement appelé indien, qui représente 96% des nouveaux cas.

Pour se donner du temps et éviter d'aggraver la tendance, Boris Johnson, longtemps réticent, a annoncé devant la presse avoir pris la "décision difficile" de repousser du 21 juin au 19 juillet la dernière étape de son plan de déconfinement pour l'Angleterre. Il faut rappeler que chaque nation du Royaume-Uni possède son propre calendrier. "Nous ne pouvons pas continuer (…) alors qu'il existe une réelle possibilité que le virus surpasse les vaccins et que des milliers de décès supplémentaires s'ensuivent", a plaidé Boris Johnson.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/