1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 6h30 - Meurtre de Julie Douib : "On va continuer à avancer", réagit le père de la victime
1 min de lecture

Les infos de 6h30 - Meurtre de Julie Douib : "On va continuer à avancer", réagit le père de la victime

Bruno Garcia Cruciani a été reconnu coupable du meurtre de son ex-conjointe mercredi 16 juin. Il a écopé de la réclusion criminelle à perpétuité. L'autorité parentale sur ses deux fils lui a aussi été retirée.

Lucien Douib, le père de Julie, le 10 juin 2021 à l'ouverture du procès pour le meurtre de sa fille
Lucien Douib, le père de Julie, le 10 juin 2021 à l'ouverture du procès pour le meurtre de sa fille
Crédit : Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
Le journal RTL de 6h30 du 17 juin 2021
08:13
Le journal RTL de 6h30 du 17 juin 2021
08:13
Anne Le Henaff

Il perd également l'autorité parentale sur ses deux fils. À Bastia, Bruno Garcia Cruciani a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans, pour le meurtre de son ancienne conjointe, Julie Douib, en 2019. À l'issue du procès, le sort des enfants du couple a également été scellé : ils pourront rester chez leurs grands-parents.

"Ils vont pouvoir dire 'ça y est, on respire'", a déclaré Lucien Douib, le père de Julie, à sa sortie du tribunal. Après deux ans et demi passés "avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête, on va pouvoir vivre", affirme celui qui "va continuer à avancer pour eux".

"On ne pouvait pas rêver mieux", a également réagi le père de la victime après l'annonce du verdict. "On pense à Julie depuis deux ans et demi. Si elle est là-haut et qu'elle nous écoute, j'espère qu'elle sera contente de nous", conclut-il.

À écouter également dans ce journal

Éducation Le bac 2021 débutera ce jeudi 17 juin avec l'épreuve de philosophie, sur laquelle 525.760 lycéens vont plancher à partir de 8 heures.

À lire aussi

Politique - Selon une étude réalisée par l'Institut BVA pour Orange et RTL, le Rassemblement national arrive largement en tête des intentions de vote en PACA.

Police - Six mois après la disparition de son épouse dans le Tarn, Cédric Jubillar, sa mère et le compagnon de cette dernière ont été placés en garde à vue mercredi 16 juin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/