1 min de lecture Gilets jaunes

Les infos de 6h30 - Haut-Rhin : après plus d'un an d'enquête, 14 "gilets jaunes" arrêtés

Les 14 "gilets jaunes" ont reconnu avoir incendié 9 pylônes 4G dans le Haut-Rhin entre 2019 et 2020. Au cours de leur audition, ils n'ont évoqué aucune revendication politique.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Haut-Rhin : après plus d'un an d'enquête, 14 "gilets jaunes" arrêtés Crédit Image : BORIS HORVAT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Yannick Olland
édité par Nicolas Barreiro

Il aura fallu un an et demi d'enquête aux gendarmes du Haut-Rhin pour interpeller une équipe de 14 "gilets jaunes" dans le Grand-Est. Difficiles à soupçonner, ces 12 hommes et 2 femmes, n'avaient pour la plupart aucun antécédent judiciaire. Ils sont soupçonnés d'avoir incendié 9 pylônes 4G dans le Haut-Rhin entre 2019 et 2020. 

Pour ce faire et ne laisser aucune trace, ils étaient très organisés comme l'explique le colonel Alexandre Jeaunaux, de la gendarmerie du Haut-Rhin. "Certaines personnes étaient chargées de faire du repérage sur les lieux des antennes, sur les moyens d'accès. Certains étaient chargés de la logistique, fournir les pneus et le matériel nécessaire aux incendies. Ces personnes ont été particulièrement prudentes dans ce domaine", explique le représentant de la loi. 

Les 14 personnes interpellées ont reconnu leur participation à ces expéditions incendiaires. Leur mobile reste assez flou, "ce sont des grosses sociétés, Free, Bouygues... Je pense que ça avait à voir avec ça", selon Edwige Roux-Morizot, procureur de Mulhouse. 

"À aucun moment lors des auditions il n'y a eu de revendication politique. On était vraiment sur la destruction de biens qui leur semblait peut-être emblématiques", conclut-elle. Les 14 "gilets jaunes" risquent désormais 15 ans de prison et 150.000 euros d'amende.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Didier Lallement, le 17 novembre 2020 à Paris sécurité
Didier Lallement, un préfet de police très politique et adepte des phrases cinglantes

Rentrée universitaire - Les étudiants n'ont pas mis les pieds à la fac depuis 6 mois et ils sont nombreux à faire leurs premiers pas dans le milieu avec le taux de réussite record au baccalauréat.

Nicolas Sarkozy - L'ancien président a fait polémique après son passage sur Quotidien jeudi soir. Dans une démonstration sur l'importance des mots en politique, il a semblé faire le lien entre "singes" et "nègres".

Tour de France - La troisième tentative a été la bonne pour Marc Hirschi. Le Suisse a remporté l'étape de jeudi en s'imposant en solitaire à Sarran.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Haut-Rhin Mulhouse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants