1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 6h - Tirs de policiers en Seine-Saint-Denis : vers une légitime défense
2 min de lecture

Les infos de 6h - Tirs de policiers en Seine-Saint-Denis : vers une légitime défense

Le parquet de Bobigny a levé ce mardi 17 août la garde à vue des deux policiers qui ont grièvement blessé par balles deux personnes en Sein-Saint-Denis et écarte l'homicide à ce stade de l'enquête.

Un commissariat de police (illustration)
Un commissariat de police (illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Tirs de policiers en Saint-Saint-Denis : Garde à vue levée pour les deux agents
07:37
Le journal RTL de 6h du 18 août 2021
07:37
Alice Moreno - édité par Romain Giraud

La garde à vue des deux policiers qui ont grièvement blessés par balles deux personnes à Stains en Seine-Saint-Denis a été levée ce mardi 17 août. Le Parquet de Bobigny écarte à ce stade l'intention d'homicide. Dans la nuit de ce lundi, les agents avaient ouvert le feu sur un véhicule qui refusait d'être controlé. Les deux agents plaident la légitime défense. 

Avant même le contrôle, le véhicule ne roulait pas droit et avançait dangereusement sur un boulevard. Quand les policiers l'arrêtent, le conducteur fait d'abord mine de stopper sa voiture, mais effectue brusquement plusieurs manœuvres dangereuses, marche arrière et avance rapide. Un des policiers doit s'écarter pour ne pas être percuté, un autre fonctionnaire se trouve renversé à l'intérieur de l'habitacle par la vitre côté conducteur. C'est à ce moment là que les deux agents de la BAC tirent. 

Selon leur avocat, Maître Laurent Franck Liénard, ils n'avaient pas d'autre choix : "Ils ont ressenti un danger imminent de mort, ils se sont vus mourir et n'avaient que leur arme de service pour empêcher ce véhicule d'écraser des gens. Ils ont tiré sur un homme, c'est extrêmement lourd, j'ai un de mes clients qui avait passé 12 ans dans la police et qui n'avait jamais tiré ni confronté à une telle violence". 

Le conducteur de la voiture et sa passagère, gravement blessés, ont été pris en charge et hospitalisés et leur pronostic vital n'est plus engagé. À ce stade, le parquet écarte l'intention d'homicide. Les deux policiers seront convoqués ultérieurement devant un juge d'instruction.

À écouter également dans votre journal

À lire aussi

Feu de forêt L'incendie dans le Var qui a démarré lundi 16 août n'est toujours pas fixé ce mercredi matin. Un millier de pompiers est toujours mobilisé. Il a pour l'instant parcouru 6.700 hectares. 

SantéLa situation sanitaire en France est de plus en plus préoccupante. Près de 2.000 malades désormais en réanimation, une première depuis le mois de juin. On dénombre également 100 mort ces dernières 24h. 

Afghanistan - 41 Français ont été rapatriés ce mardi 17 août en France, ils sont arrivés à Roissy en début de soirée. Un autre avion doit se poser à Kaboul dans les prochaines heures. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/