2 min de lecture Terrorisme

Les infos de 6h - Terrorisme : le procès de Bilal Taghi s'ouvre ce mardi 19 novembre

Cet ancien détenu d'une prison du Val-d'Oise est jugé pour avoir agressé deux surveillants en 2016, au nom de l'État islamique.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Terrorisme : le procès de Bilal Taghi s'ouvre ce mardi 19 novembre Crédit Image : Dominique FAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Cindy Hubert édité par Noé Blouin

C'est un crime considéré comme le premier attentat terroriste en milieu carcéral en France. En septembre 2016, Bilal Taghi, un détenu radicalisé, avait violemment agressé deux surveillants d'une prison du Val-d'Oise. Il est jugé à partir de ce mardi 19 novembre, devant la Cour d'assises de Paris, spécialement constituée pour traiter les dossiers terroristes.

Le suspect assume de n'avoir "aucun regret", il souhaitait "tuer des mécréants au nom de l'État islamique". "Au départ je voulais attendre la fin de ma peine, mais je n'ai pas pu patienter jusque-là", a-t-il déclaré. Pour arriver à ses fins, Bilal Taghi avait démonté un bout de ferraille de sa fenêtre, puis l'avait aiguisé pendant plusieurs jours. Lors d'une sortie en promenade il s'était jeté sur un surveillant, le blessant au dos.

Le fonctionnaire avait alors tenté de fuir, mais s'est fait rattraper par son agresseur, qui lui a attenté un coup à la carotide. Dans cette attaque, un collègue, venu secourir la victime, a également été blessé au dos. Il aura fallu 3 heures aux équipes d'intervention de la pénitentiaire pour maîtriser le forcené, qui multipliait les charges à leur encontre en criant "Allah Akbar".

Entre-temps, le détenu souriait aux caméras de surveillance. Il avait entamé une prière et avait trempé son doigt dans le sang de la victime, dessinant ensuite un cœur sur la porte d'entrée. Aujourd’hui il se dit prêt à recommencer. "Quand on sera rodé, quand les frères détenus dans les unités pour radicalisés vont se réveiller, ce sera un carnage", a-t-il prévenu depuis sa cellule.

À écouter également dans ce journal

Airbnb - La plateforme de location a été choisie comme sponsor pour les Jeux olymmpiques de Paris. En guerre contre l'entreprise, qui "aggrave la pénurie de logements dans la capitale", Anne Hidalgo peine à comprendre la décision du CIO.

À lire aussi
Un homme portant des menottes (illustration) faits divers
Coronavirus aux États-Unis : un homme arrêté pour avoir toussé sur une vendeuse

Pont effondré dans le Tarn - Une adolescente de 15 ans et un chauffeur routier ont trouvé la mort, le 18 novembre dernier, dans l'effondrement d'un pont. Le poids du camion qui traversait le hauban au moment du drame est suspecté de dépasser les 19 tonnes que pouvait supporter l'édifice.

SNCF - Un rapport de la Cour des Comptes remet en cause la politique de l'entreprise. Selon les experts, la SNCF doit faire évoluer son modèle social et se moderniser, sous peine de souffrir de l'ouverture à la concurrence.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Jihadisme Jihadistes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants