2 min de lecture Justice

Les infos de 6h - "J'ai pensé au suicide" dit une victime du père Preynat

DOCUMENT RTL - Le père Preynat, coupable d'agressions sexuelles sur plusieurs jeunes scouts selon l'Église, est condamné à ne plus être prêtre. Une de ses victimes témoigne : "C'est assez difficile, mais j'essaie de tenir debout."

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 6h du 05 juillet 2019 Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Frédéric Perruche édité par Paul Turban

La plus lourde sanction pour un homme dont la culpabilité est "désormais reconnue". Bernard Preynat, condamné par la justice de l'Église pour des faits d'agressions sexuelles sur plusieurs jeunes scouts dans la région lyonnaise avant 1991, a été renvoyé de l'état clérical. Il n'est donc plus prêtre à l'issue de son procès canonique

Pierre-Emmanuel Germain-Thill, victime de Bernard Preynat durant trois ans, a témoigné pendant le procès de l'ancien aumônier des scouts. "Pendant les années noires, ce sont des agressions sexuelles poussées de manière régulière, toutes les semaines, dans différents lieux, que ce soit à l’église, pendant les scouts, ou au collège où je suis rentré en 1990", a-t-il raconté au micro de RTL. 

Il a aussi décrit les conséquences de ces agressions sur sa vie de jeune homme : "L’après, c’est tout simplement un échec scolaire. J’ai redoublé la sixième où j’étais pendant que le prêtre a abusé de moi. J’ai eu des difficultés dans mes relations sentimentales, à m’approprier mon corps."

"Une vie brisée" pour Pierre-Emmanuel Germain-Thill

"J’ai encore aujourd’hui des difficultés à essayer de surmonter", a expliqué l'homme de 40 ans. Comme j’étais en échec scolaire, je n’ai pas pu faire les études que j’aurais voulu et ainsi développer ma vie. Aujourd’hui, je suis toujours célibataire, je n’ai pas d’enfants et je finis de construire mon avenir professionnel qui n’est pas encore acté."

À lire aussi
Élodie Kulik justice
Affaire Kulik : Willy Bardon a pris "une substance pesticide qui n'est pas de la mort aux rats"


"C’est une vie brisée. Plusieurs fois j’ai pensé au suicide. C’est vrai que ça brise beaucoup de chose, beaucoup de liens. Et se dire qu’à 40 ans on n’a pas encore tout construit, c’est assez difficile mais j’essaie de tenir debout malgré tout", a conclu Pierre-Emmanuel Germain-Thill. 

À écouter également dans ce journal

Baccalauréat Il restait 700 correcteurs grévistes hier sur les 175.000 mobilisés pour l'examen selon le ministre de l'Education. Jean-Michel Blanquer a promis à nouveau que les candidats seraient fixés sur leur sort et que la liste des élèves qui auront une note provisoire sera publiée en même temps que les résultats de l'examen

États-Unis - Un séisme de magnitude 6,4 sur l'échelle de Richter a frappé la côte Ouest des États-Unis. Pendant ce temps, à l'Est, Donald Trump a célébré la fête nationale sous une pluie battante, rendant hommage à l'histoire de son pays et appelant à l'unité. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Pédophilie Église
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants