2 min de lecture Faits divers

Les infos de 6h - Finistère : 10 fois plus de tapages nocturnes que l'an dernier

15 départements sont toujours en vigilance rouge canicule et 54 en orange. Avec ces températures, impossible de fermer l’œil et cela se traduit pas une recrudescence des tapages nocturnes.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Finistère : 10 fois plus de tapages nocturnes que l'an dernier Crédit Image : M6 / Anthony Desprès Jean-Baptiste Brunaud Martin Gabriels Lionel Gendron | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Mathieu Lopinot édité par Cassandre Jeannin

La canicule se poursuit et il est difficile de fermer l’œil de la nuit. 15 départements sont toujours en vigilance rouge. 54 en orange. La chaleur qui empêche de dormir mais pas seulement. Les forces de l'ordre constatent une forte augmentation des tapages nocturnes. Réunion de famille, fêtes privées entre amis. Les gendarmes et les policiers sont souvent sollicités pour apaiser les esprits. 

Dans le Finistère par exemple, dans la nuit de samedi à dimanche 9 août, les gendarmes ont reçu 550 appels pour tapages nocturnes. Un chiffre rarement atteint. La hausse de ces nuisances s'explique par la fermeture des boîtes de nuit, de certains bars ou encore l'annulation des festivals d'été, ce qui pousse à faire la fête à la maison ou dans la rue. 

Ce phénomène est observé partout en France mais dans le Finistère particulièrement, le 17 est encore plus sollicité. L'an dernier les gendarmes intervenaient sur 5 tapages nocturnes par soir. Depuis le déconfinement, les interventions pour tapages sont passées en moyenne à 13 par soir.

Dans la nuit de samedi à dimanche, les militaires se sont déplacés 125 fois pour des désaccords entre voisins. C'est 10 fois plus que l'an dernier à la même période.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Le passage du Gois relie l'île de Noirmoutier, en Vendée, au continent faits divers
Vendée : une automobiliste décède, prise au piège par la marée

Français tués au Niger - 6 ressortissants français accompagnés par leur guide et leur chauffeur ont été tués dans une embuscade lors d'une excursion touristique. Emmanuel Macron a dénoncé hier soir "cette attaque meurtrière qui a lâchement frappé un groupe de travailleurs humanitaires".

Explosions à Beyrouth - 250 millions d'euros pour venir en aide aux victimes du Liban. Les Libanais réclament que cet argent soit versé directement au peuple. Il s'agit d'un fonds d'urgence collecté hier soir lors d'une visio-conférence organisée par la France et par l'ONU, à la suite de l'explosion qui a fait 250 morts la semaine dernière à Beyrouth. 

Coronavirus - À partir d'aujourd'hui, le port du masque est obligatoire à Paris et en région parisienne. En extérieur, uniquement dans les lieux très fréquentés notamment les quais de Seine. Des panneaux de signalisation doivent indiquer l'entrée et la sortie des zones où le port du masque est désormais requis, sous peine d'amende.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Police Canicule
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants