2 min de lecture Niger

Les infos de 18h - Français tués au Niger : ce que l’on sait

ÉCLAIRAGE - Le 9 août 2020, six touristes Français ont été tués par des hommes armés à une heure de route de Niamey, la capitale du Niger.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Français tués au Niger : ce que l'on sait Crédit Image : Ludovic MARIN / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Morad Djabari
Journaliste RTL

Ce dimanche, 8 personnes dont 6 touristes français auraient été tués dans la zone de Kouré, au Niger. À ce stade, les circonstances sont encore floues, le quai d'Orsay, par exemple ne confirme pas et procède à des vérifications. 

Le groupe de six touristes, un chauffeur et un guide touristique aurait été attaqué par des hommes armés venus à moto à travers la brousse. Ils les auraient attendus ce matin vers 11h30 dans un parc touristique, où des safaris sont organisés. Il abrite les derniers troupeaux de girafes de l'Afrique de l'ouest. Il est situé dans la zone de Kouré, à une heure environ de la capitale de Niamey. 

Il faut rappeler qu'une bonne partie du Niger est fortement déconseillée, classée rouge par le ministère des Affaires étrangères français, notamment tous les lieux publics. Le ministère indique, par exemple, que la zone de Kouré, ce parc où se seraient trouvés les Français est déconseillé sauf "raisons impératives" à cause de la menace terroriste permanente du groupe jihadiste Boko Haram, très actif à travers tout le pays.

C'est surtout une région qui se trouve dans une zone grise

Frédéric Lejeal, ancien rédacteur adjoint de "La lettre du continent"
Partager la citation

"C'est surtout une région qui se trouve dans une zone grise, c'est-à-dire un triangle extrêmement dangereux où beaucoup de groupes armés s'y sont réfugiés après avoir été mis sous pression par la France", démarre Frédéric Lejeal, ancien rédacteur adjoint de La lettre du continent et spécialiste de l'Afrique. "Pour moi, il y a quelque chose d'assez significatif, c'est qu'on parle de gens armés à moto. C'est un mode opératoire qui est très caractéristique. Ça peut être très bien les groupes islamistes qui sévissent au Burkina, ça peut être aussi Boko Haram", poursuit-il avant de conclure : "La zone n'est pas interdite, mais en tous les cas il y a quand même des risques énormes (...) ça frise vraiment l'inconscience". 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
La voiture des personnes tuées le 9 août au Niger terrorisme
Français assassinés au Niger : l'État islamique revendique l'attaque

Coronavirus -  À Paris et dans sa région, demain, les masques seront obligatoires dans certaines zones, dont le long du Canal Saint-Martin, haut lieu festif de la capitale. 

Liban -  Presque une semaine après la terrible double explosion qui a dévasté le port de Beyrouth, le bilan est lourd : 154 morts et plus de 5.000 blessés. Et l'espoir s'amenuise de retrouver des survivants.

F1 - Lewis Hamilton échoue chez lui à Silverstone. C'est le Néerlandais Max Verstappen qui gagne le Grand Prix des 70 ans de la F1.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Niger Faits divers Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants