1 min de lecture Police

Les infos de 6h - Course-poursuite dans le Gers : l'autopsie écarte la mort par tir policier

L'adolescent décédé vendredi à l'issue d'une course-poursuite avec la police n'a pas été touché par un tir policier mais a été tué dans l'accident du véhicule, selon le "compte-rendu" verbal de l'autopsie.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les infos de 6h - Course-poursuite dans le Gers : l'autopsie écarte la mort par tir policier Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza et Patrick Isson

Dans le Gers, quatre jours après la mort d'un jeune de 17 ans, l'enquête de l'IGPN est formelle : il n'a pas été tué par un tir de policier mais à la suite d'un traumatisme cervical. 

Passager d'une voiture il avait, vendredi 13 septembre au soir, forcé un barrage de police avant de faire plusieurs tonneaux. Le conducteur du véhicule, âgé de 20 ans, a été mis en examen pour tentative d'homicide. Le passager, lui, est décédé et sa mort a provoqué dans le quartier d'Auch, où il vivait, une flambée de violences inédites dans cette région d'ordinaire relativement tranquille. De nombreuses carcasses de véhicules brûlés sont visibles aux pieds des immeubles. Les habitants sont "choqués" et "tristes" d'être témoins de cette situation. 

Pour un groupe de jeunes, c'est la faute de la police. "On est dans un milieu rural, pourquoi arriver à engager des courses poursuites comme si on était à Toulouse ou à Bordeaux ? Ils auraient pu les arrêter beaucoup plus tard", dit l'un d'entre eux. 

Pour les policiers, il n'y a jamais eu de course poursuite, juste un barrage forcé par le conducteur de la voiture. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
La ville de Villiers-le-Bel, dans le département du Val d'Oise faits divers
Villiers-le-Bel : l'IGPN saisie après la mort d'un motard lors d'un contrôle policier

Climat - Face à une sécheresse inhabituelle, les arrêtés imposant la restriction d'eau s'impose en France. En Alsace, pour que l'interdiction ne soit pas contournée, des inspecteurs de la direction de l'environnement sont là pour vérifier. 

PMA - L'église a franchi un pas supplémentaire lundi 16 septembre en appelant les Français "inquiets" par la procréation médicalement assistée à manifester le dimanche 6 octobre prochain. 

Cancer du col - 3.000 femmes sont touchées chaque année par le cancer du col de l'utérus et un peu plus d'un millier en décède, selon les chiffres publiés par Santé Publique France. Des chiffres qui ne baissent pas depuis plusieurs années. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police IGPN Gers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants