2 min de lecture Loire

Les infos de 5h - Violences scolaires : "Je me suis fait taper et violer", confie Arthur, 14 ans

DOCUMENT RTL - Tabassé par trois autres élèves dans les toilettes de son collège, Arthur raconte son calvaire. Sa mère dénonce l’inertie de la direction, qu'elle avait précédemment alertée, et l'inaction de l'Éducation nationale.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 5h du 25 septembre 2019 Crédit Image : FRANK PERRY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Frédéric Perruche édité par Cassandre Jeannin

Arthur, 14 ans, a été menacé et tabassé dans les toilettes par trois élèves de son collège de Rive-de-Gier (Loire) à la mi-septembre. C'est un surveillant qui a mis fin aux violences devant une trentaine de personnes qui assistaient à la scène. Le collégien a écopé de 11 jours d'ITT. L'adolescent et sa famille s'expriment ce mercredi 25 septembre sur RTL

"Je me suis fait taper et violer, à peu près dans tous le corps, beaucoup de fois. (...) Je me suis relevé, ils m'ont mis un couteau sous la gorge en me disant que quoi que je fasse ils me retrouveront", témoigne Arthur. "J'étais mort de peur", ajoute-t-il. 

Dix jours après les faits, la mère du jeune garçon a du mal à parler sans pleurer. Elle avait pourtant alerté le collège que son fils avait subi des coups trois jours avant. Aujourd'hui, elle regrette l'inertie de la direction et se sent abandonnée par l'Éducation nationale. "On a eu aucune aide. On est victime et en fait on est seul", confie-t-elle. 

Depuis le drame, Arthur n'est plus scolarisé. Quant à ses trois agresseurs de 14 ans, ils passeront devant un juge pour enfants dans les semaines qui viennent. L'accusation de viol n'a pas été retenue par le procureur à ce stade. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Une fête foraine (illustration) Loire
Loire: une femme tuée dans un accident de manège, 4 personnes en garde à vue

États-Unis - La présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a annoncé mardi 24 septembre l'ouverture d'une enquête formant la première étape d'une procédure de destitution visant Donald Trump. Il est soupçonné d'avoir abusé de ses pouvoirs pour nuire à son rival Joe Biden. 

PMA pour toutes - La ministre de la Santé a défendu le projet de loi sur la bioéthique dont la mesure phare est l'ouverture de la procréation médicalement assistée à toutes les femmes. Pour répondre à ses détracteurs, Agnès Buzyn a réfuté toute idée de "droit à l'enfant".

Aide à domicile - Édouard Philippe a annoncé mardi 24 septembre que le gouvernement ne supprimera finalement pas l'exonération fiscale accordée aux personnes âgées, lorsque ces dernières emploient une aide à domicile. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loire Faits divers Violence à l'école
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants