1 min de lecture Impôts

Le gouvernement renonce à la réduction d'une aide fiscale pour les seniors

L'annonce de la suppression d'une partie de l'exonération de charges sociales, pour les seniors disposant d'une aide à domicile, avait fait grand bruit. Le Premier ministre a annoncé, ce 24 septembre, l’abandon du projet.

Une aide (illustration)
Une aide (illustration) Crédit : Thierry Zoccolan / AFP
Noé Blouin et AFP

Édouard Philippe a annoncé, ce mardi 24 septembre, que le gouvernement ne supprimera finalement pas l'exonération fiscale accordée aux personnes âgées, lorsque ces dernières emploient une aide à domicile. "J'ai demandé à la ministre du Travail de renoncer à cette mesure", a affirmé le Premier ministre devant les députés, lors des questions au gouvernement. Il a tenu à "rassurer les professionnels et les employeurs : ces mesures n'entreront pas en vigueur".

Comme révélé dans Les Echosseuls les seniors en bonne santé devaient être visés par la suppression de cette niche fiscale. Cette dernière s'applique, aujourd'hui, aux personnes de plus de 70 ans faisant appel à une aide à domicile. Lorsqu'elles engagent un professionnel moins de 65 heures de travail par mois, au SMIC, elles ne déboursent rien, hormis pour la cotisation "accident du travail - maladie professionnelle".

Ce projet de suppression, vivement critiquée au sein même de la majorité, devait représenter une économie de 310 millions pour l'État, dès l'année prochaine. Édouard Philippe a précisé que la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, "fera parvenir rapidement d'autres propositions qui seront soumises à concertation avec les parlementaires et avec les secteurs concernés". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Fiscalité Seniors
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants