3 min de lecture États-Unis

Donald Trump : les démocrates lancent une enquête en vue d'une destitution

La présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a annoncé mardi 24 septembre l'ouverture d'une enquête formant la première étape d'une procédure de destitution visant Donald Trump.

>
Donald Trump : les démocrates lancent une enquête en vue d'une destitution Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et Cassandre Jeannin

L'enquête en vue d'une procédure de destitution de Donald Trump a été lancée ce mardi 24 septembre. Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, a annoncé l'ouverture de l'enquête, première étape de la procédure.

Plusieurs élus démocrates réclament depuis avril le lancement d'une procédure de destitution contre Donald Trump sur la base des conclusions de l'enquête sur les ingérences russes dans la campagne présidentielle de 2016. Les démocrates ont également ouvert des enquêtes parlementaires sur ses impôts, de possibles conflits d'intérêt liés à ses affaires, ou encore sur des sommes versées pour faire taire des maîtresses présumées.   

Désormais, ils soupçonnent aussi le locataire de la Maison Blanche d'avoir abusé de ses pouvoirs pour nuire à l'ancien vice-président Joe Biden, le favori de la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2020. 

Revivez le fil des événements

Merci d'avoir suivi ce live consacré à l'ouverture d'une enquête, par les démocrates, en vue d'une procédure de destitution du président Donald Trump. 

03h33 - Compte-tenu de la majorité républicaine au Sénat, s'il y a une procédure de destitution, elle aura peu de chances d'aboutir et ses répercussions politiques seront incertaines.

02h19 - À ce jour, aucun président n'a été destitué. 

00h57 - Ce n'est que la troisième fois dans l'histoire des États-Unis qu'une enquête pour destituer un président est ouverte. Il y a eu Andrew Johnson en 1868, Bill Clinton en 1998, Richard Nixon en 1974.

23h38 - Donald Trump a dénoncé mardi depuis New York une "chasse aux sorcières de caniveau."

À lire aussi
Le Capitole, qui abrite le Congrès américain à Washington DC, le 11 mars 2014 (archives). diplomatie
États-Unis : le Congrès reconnaît le génocide arménien, la Turquie réagit

23h06 - La présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a annoncé officiellement l'ouverture d'une enquête formant la première étape d'une procédure de destitution visant Donald Trump, ont annoncé des médias américains. 

22h54 - En cas de mise en accusation, le Sénat, chambre haute du Congrès, procède au procès du président. 

22h49 - Mardi, Joe Biden a assuré qu'il pouvait "encaisser les coups politiques". "Mais si on laisse le président piétiner la Constitution, cela aura un impact durable", a mis en garde le favori à l'investiture démocrate pour 2020.

22h45 - De son côté, le président américain a estimé qu'une éventuelle procédure de destitution le visant aurait un impact positif sur sa campagne de réélection : "Ils disent tous que cela serait positif pour moi lors de l'élection".

22h37 - Pour CNN, c'est un "jour historique". 

22h34 - La procédure de destitution se déroule en deux étapes. D'abord, la Chambre des représentants enquête et vote, à une majorité simple (218 voix sur 435), des articles de mise en accusation détaillant les faits reprochés au président. C'est ce qui s'appelle "impeachment" en anglais.

22h19 - Les Démocrates soupçonnent le locataire de la Maison Blanche d'avoir abusé de ses pouvoirs pour nuire à l'ancien vice-président Joe Biden, le favori de la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2020. 

22h05 - Pendant ce temps-là, Facebook a supprimé un ensemble de pages qui auraient été contrôlées depuis l'Ukraine. Ces dernières relayaient des messages patriotiques américains et des éloges du président Donald Trump, vus par des millions d'utilisateurs du réseau social. 

21h55 - Au total, plus de 150 élus sur les 235 démocrates siégeant à la chambre basse (435 parlementaires au total) sont désormais favorables à initier une procédure de destitution. 

21h50 - Jamais un président n'a été destitué dans l'histoire américaine. Deux présidents ont été mis en accusation mais finalement acquitté: les démocrates Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton poursuivi pour "parjure" en 1998 dans le cadre de sa liaison avec la stagiaire de la Maison Blanche Monica Lewinsky.   

21h45 - Donald Trump a annoncé mardi avoir autorisé la publication de sa conversation avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. C'est cet échange qui a été révélé par un lanceur d'alerte, qui accuse le président américain d'avoir fait pression sur son homologue ukrainien pour enquêter sur Joe Biden.

21h30 - Nancy Pelosi a indiqué qu'elle ferait une déclaration à 23 heures (heure française).

Ce podcast peut vous intéresser :

>
Une lettre d'Amérique - Joe Biden peut-il battre Trump en 2020 ? Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : RTL Originals | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants