1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 5h - Tirs sur des policiers de la Bac à Lyon : le ras-le-bol des habitants
1 min de lecture

Les infos de 5h - Tirs sur des policiers de la Bac à Lyon : le ras-le-bol des habitants

Les habitants du quartier de La Duchère à Lyon expriment leur ras-le-bol après des tirs ayant visé dimanche soir des policiers de la Bac.

Un policier de la brigade anti-criminalité (illustration)
Un policier de la brigade anti-criminalité (illustration)
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Le journal RTL de 5h du 27 octobre 2021
08:56
Les infos de 5h - Tirs sur des policiers de la Bac à Lyon : le ras-le-bol des habitants
08:56
micro générique
Sébastien Rouxel - édité par William Vuillez

Toujours aucune interpellation à Lyon après des tirs ayant visé dimanche soir des policiers de la Bac qui intervenaient dans une opération anti-drogue. Aucun blessé n'est à déplorer, les faits se sont déroulés dans le quartier de La Duchère qui a été passé au peigne fin toute la journée de mardi. Des renforts vont être envoyés sur place. 

Sonia habite le quartier, mais plus pour longtemps. "Y'en a marre. Qu'ils aillent faire leur sale boulot ailleurs parce que nous on n'en peu plus. On entend des tirs à longueur de temps, sans compter les rodéos. Les gamins ont des kalachnikovs, ce n'est pas normal", dit-elle.

"On a peur pour nos enfants, peur pour nous. On se dit qu'une balle perdue est vite arrivée. Il suffit qu'on passe à ce moment là avec les enfants. Ça ne fait pas très longtemps qu'on habite ici, on va bientôt repartir parce que ce n'est pas possible. On va déménager parce que là ça devient compliqué", poursuit-elle.

À écouter également dans ce journal

COP26 - Contrairement à ce qui était prévu, la reine Elizabeth II ne sera pas présente à la prochaine conférence sur les changements climatiques, la COP26, qui démarre ce dimanche 31 octobre.

À lire aussi

Soudan - Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a été ramené chez lui mardi soir et reste "sous surveillance renforcée" au lendemain d'un coup d'État mené par le chef de l'armée.

Vaccination - L'obligation vaccinale des soignants semble porter ses fruits. Le ministère de la Santé a indiqué ce mardi 26 octobre que "les deux tiers des soignants suspendus sont revenus au travail une fois vaccinés".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/