1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 12h30 - Tirs sur des policiers de la Bac à Lyon : où en est l'enquête ?
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Tirs sur des policiers de la Bac à Lyon : où en est l'enquête ?

Des policiers de la BAC affirment avoir essuyé des tirs dans la soirée du lundi 25 octobre. Ils intervenaient sur l'avenue Sakharov, connue pour être un point de deal, à Lyon.

Une voiture de la bac (image d'illustration).
Une voiture de la bac (image d'illustration).
Crédit : NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
Des policiers assurent avoir été la cible de tirs hier soir dans le quartier de la Duchère à Lyon
25:24
Des policiers assurent avoir été la cible de tirs hier soir dans le quartier de la Duchère à Lyon
25:24
Guillaume Chieze - édité par Florine Boukhelifa

À Lyon, dans le quartier de la Duchère, des policiers assurent avoir été la cible de tirs dans la soirée du lundi 25 octobre. Une enquête a été ouverte dans la foulée pour tentative d'homicide. RTL fait le point sur la situation.

À 17h20, les policiers sont appelés pour un attroupement de personnes, dont deux sont susceptibles d'être armés. Deux équipages de la Bac arrivent alors sur place. Dans un premier temps, les forces de l'ordre observent la scène, située sur l'avenue Sakharov et connue pour être un point de deal.

Les policiers décident ensuite d'aller au contact à 19 heures, après avoir remarqué un homme porteur d'une arme longue faisant des allers-retours. Selon leur déposition, c'est à ce moment-là qu'ils auraient été visés par un ou plusieurs coups de feu par ce même individu, embusqué derrière un arbre.

Aucune douille retrouvée pour le moment

Trois policiers répliquent et s'en suit un échange de tirs avant que le tireur ne prenne la fuite. "Mes collègues s'en sont sortis indemnes, mais on n'est pas passé loin du drame", explique Ludovic Cassier, secrétaire départemental du Syndicat SGP Police. Le RAID est à son tour appelé sur place, mais son intervention ne permet pas d'interpeller l'auteur des coups de feu.

À lire aussi

Depuis mardi matin, des équipages de police procèdent à des constatations. Pour le moment, aucune douille n'a été retrouvée. En revanche, cela ne signifie pas que les policiers n'ont pas été victimes de tirs : la scène a pu être nettoyée par des habitants du quartiers. Pour comprendre le déroulement des faits, les enquêteurs ne pourront pas s'appuyer sur la vidéosurveillance, absente de ce tronçon de l'avenur Sakharov.

Interpellé par Gérald Darmanin sur l'absence de caméra, le maire de Lyon, Grégory Doucet, affirme que soixante équipements de surveillance sont installés. "La semaine dernière, nous avions remarqué qu'il n'y avait pas de couverture de vidéo-protection" à cet endroit, poursuit-il. "J'ai demandé à ce qu'on déplace certaines caméras afin qu'on puisse couvrir cette petite bande de territoire. Cela n'était pas encore fait hier soir, mais c'est en cours", assure-t-il.

À écouter également dans ce journal

Justice - Le procès du meurtre de Mireille Knoll, assassinée de onze coups de couteau en 2018, s'est ouvert mardi 26 octobre à Paris.

Politique - Marine Le Pen est en Hongrie mardi 26 octobre pour rencontrer le chancelier du pays, Viktor Orban.

International - Le Chine a imposé mardi 26 octobre un confinement à une ville de quatre millions d'habitants, Lanzhou, en raison d'un rebond de cas de coronavirus.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/