1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Violences dans un Burger King : quatre CRS mis en examen
2 min de lecture

Les infos de 18h - Violences dans un Burger King : quatre CRS mis en examen

Quatre CRS, placés en garde à vue lundi dans l'enquête sur des violences dans un Burger King en décembre 2018 en marge d'une manifestation des "gilets jaunes" à Paris, ont été mis en examen mardi et placés sous contrôle judiciaire.

Les CRS (Illustration).
Les CRS (Illustration).
Crédit : Philippe LOPEZ / AFP
Les infos de 18h - Violences dans un Burger King : quatre CRS mis en examen
13:39
Le journal RTL du 23 juin 2020
13:39
Frédéric Perruche
Journaliste

Les faits se sont produits en 2018 lors d'une manifestation des "gilets jaunes" à Paris. À l'époque, les images avaient tourné en boucle sur les réseaux sociaux et les chaînes d'informations en continu. On y voyait plusieurs manifestants pacifiques frappés par des policiers dans un Burger King. Ce mardi 23 juin, 4 CRS ont été mis en examen dans cette affaire et placés sous contrôle judiciaire.

Tous ont été mis en examen pour violences volontaires sans incapacité par personne dépositaire de l'autorité publique et deux d'entre eux sont aussi poursuivis pour violences volontaires avec incapacité de travail de moins de huit jours par personne dépositaire de l'autorité publique en réunion et avec arme. 

Les images étaient accablantes pour les CRS : on les voit par exemple tabasser à plusieurs reprises Nathan, au sol, dans le fast-food où il s'était réfugié avec plusieurs manifestants. Il est frappé aux bras, aux jambes, au dos quand il se relève, alors que le jeune n'est pas menaçant, ne se défend pas et qu'il n'a commis aucune violence ni dégradation. Au total, 27 coups de matraque. Un tabassage en règle qui restera traumatisant, estime son père Didier. 

"27 coups de matraque ça se garde à vie, c'est d'une injustice totale dans un pays démocratique comme le notre. (...) Il en souffre, il en souffrira tout le temps. Il ne s'en remettra pas, même après un procès". Ce jeune militant écologiste de 26 ans espère qu'il y aura un procès, et sera entendu par le juge d'instruction la semaine prochaine.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Coronavirus - Bien que l'Europe poursuive dans l'ensemble son déconfinement, d'autres régions, où le nombre de cas flambe, envisagent ou appliquent déjà des mesures de reconfinement. C'est notamment le cas dans certaines zones en Allemagne ou au Portugal.

Environnement - Ce n'est que l'une des 149 propositions de la convention citoyenne sur le climat, mais on ne parle que de ça : un passage à 110 km/h sur autoroute.

Faits divers Un trafic d'antiquités évalué à plusieurs dizaines de millions d'euros a été démantelé. Des centaines d’antiquités vendues notamment par la maison Pierre Bergé auraient été pillées au Proche et Moyen-Orient dans des pays instables politiquement comme l’Égypte, la Lybie, le Yémen, ou encore la Syrie. 5 personnes ont été interpellées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/