2 min de lecture Faits divers

Les infos de 18h - Livreur mort à Paris : l'autopsie révèle une asphyxie lors de son interpellation

Selon le rapport d'autopsie publié mardi 7 janvier, le livreur de 42 ans est décédé à la suite d'une asphyxie lors de son interpellation. Les policiers l'ont arrêté car il utilisait son téléphone portable en conduisant son scooter.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Livreur mort à Paris : l'autopsie révèle une asphyxie lors de son interpellation Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alice Moreno
édité par Maxime Magnier

Selon le rapport d'autopsie publié ce mardi 7 janvier, Cédric, livreur de 42 ans est décédé à la suite d'une asphyxie à cause d'une fracture du larynx. Des résultats qui "soulèvent des questions légitimes", selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. La famille de la victime dénonce une bavure policière.  

Il est trop tôt pour établir la responsabilité directe des agents qui ont interpellé l'automobiliste vendredi dernier à Paris mais le procureur de la République a décidé d'ouvrir une information judiciaire pour "homicide involontaire." Cette enquête devra déterminer les circonstances exactes de l’intervention policière. 

Sur des vidéos de témoins diffusées sur internet,  on voit distinctement les fonctionnaires qui maintiennent Cédric au sol, le menottent, tandis que lui se débat. Toujours selon des témoins, l'homme aurait subi un étranglement.

La femme de la victime, Doria, dénonce un homicide : "Il n'y a rien qui nous ramènera Cédric. Mon mari c'est quelqu'un qui faisait son travail tout simplement, qui s'est fait contrôler et ça a très mal tourné. Ça n'aurait pas dû mal tourner comme ça, explique-t-elle. Je ne réfute pas l'hypothèse qu'il ait pu être insultant honnêtement. C'est disproportionné. Est-ce que pour autant il mérite ce qu'il lui est arrivé ? On est d'accord que non."

À lire aussi
Une voiture de police américaine (illustration). faits divers
VIDÉO - États-Unis : un policier sauve un bébé de 3 semaines en arrêt respiratoire

L'asphyxie et la fracture du larynx sont-elles liées à une pression exercée par les policiers ? En tout cas, le parquet ajoute que Cédric présentait un état antérieur cardio-vasculaire. Sa famille précise bien qu'il souffrait d'hypertension. Des examens médico-légaux complémentaires vont être réalisés pour affiner ces premiers résultats. 

À écouter également dans ce journal

Narbonne - Il y a un an, en plein mouvement des "gilets jaunes", la barrière de péage de l'Aude avait été prise à partie par des manifestants. 31 prévenus ont été jugés en décembre, certains d'entre eux viennent d'être condamnés à 5 ans de prison ferme

Chercheurs français détenus en Iran - L'Iran lève l'accusation d'espionnage qui pesait sur Fariba Adelkah. L'anthropologue reste malgré tout emprisonnée, comme le chercheur Roland Marchal, mais elle ne risque plus la peine de mort. 

Mercato PSG - Cavani va rester à Paris. C'est en tout cas ce qu'assure la direction du club après s'être entretenu avec l'entourage de l'attaquant urugayen. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Police IGPN
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants