1 min de lecture Justice

Incendie du péage de Narbonne : jusqu'à 5 ans de prison pour des "gilets jaunes"

La procureure qui a dénoncé "des scènes de chaos, de guérilla, d'apocalypse" a requis des peines de prison ferme contre 21 des 31 prévenus.

000_1NG4DW
000_1NG4DW Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Après une journée de manifestations tendues partout en France, la situation avait dégénéré. Le tribunal correctionnel de Narbonne a condamné mardi 7 janvier à des peines de prison ferme 21 des 31 prévenus jugés pour le saccage d'un péage à Narbonne et d'un peloton de gendarmerie en marge d'une manifestation de "gilets jaunes" il y a un an.

Le tribunal a assorti ces peines de deux mandats de dépôt, deux maintiens en détention et d'un mandat d'arrêt. Kevin, 29 ans, a écopé de la peine la plus lourde, soit cinq ans de prison.

Désigné par un autre des prévenus comme conducteur de l'engin ayant servi à projeter un véhicule en feu sur la barrière de péage, il a nié les faits reprochés. Le tribunal a également prononcé une relaxe.

Dans la nuit du 1er au 2 décembre 2018, les locaux de la société Vinci et du peloton de gendarmerie étaient saccagés et incendiés, les militaires évacués et une horde de 200 personnes envoyaient aux forces de l'ordre des cocktails molotov.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Gilets jaunes Narbonne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants