1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Fraude fiscale : les Balkany coupables, mais leurs peines sont à revoir
2 min de lecture

Les infos de 18h - Fraude fiscale : les Balkany coupables, mais leurs peines sont à revoir

Si la culpabilité du couple Balkany condamné pour blanchiment de fraude fiscale a été confirmée, la Cour d'appel devra, elle, se prononcer après de nouvelles plaidoiries concernant les peines.

Patrick et Isabelle Balkany le 12 septembre 2015
Patrick et Isabelle Balkany le 12 septembre 2015
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Le journal RTL de 18h du 30 juin 2021
13:00
Balkany : peines annulées pour le couple
13:00
Thomas Prouteau - édité par Mélanie Costa

La Cour de cassation a tranché... Il y a aura un nouveau procès pour le couple Balkany, non pas sur le fond, mais sur les peines. La Cour confirme, en effet, la culpabilité du couple condamné pour blanchiment de fraude fiscale. Mais elle retoque toutefois la confiscation du Moulin de Cossy à Giverny, la propriété où Patrick et Isabelle Balkany vivent depuis toujours. 

Le couple Balkany va ainsi pouvoir continuer à résider dans leur manoir normand, sous bracelet électronique, au moins jusqu'au prochain procès. "C'est important pour eux de rester chez eux. Le système judiciaire français est un système indépendant et impartial", explique François-Henri Briard, leur avocat devant la Cour de cassation. 

Sur le fond la décision est technique : les Balkany avaient fait une donation-partage il y presque trente ans à leurs enfants. Il était donc impossible pour la justice de prononcer la confiscation d'un bien dont il n'ont que l'usufruit.

Autre décision importante : l'annulation de la condamnation à un million d'euros de dommage et intérêt pour l'État, insuffisamment motivée. Avec un résultat immédiat : une restitution de la somme aux Balkany, qu'ils avaient versé comme caution au cours de la procédure.

À lire aussi

Les peines de quatre et cinq ans de prison sont également annulées. La Cour d'appel devra de nouveau se prononcer après de nouvelles plaidoiries.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - En raison du variant Delta, autrefois appelé variant indien, les Landes maintiennent les restrictions jusqu'au 6 juillet, contrairement au reste de la France. 

Formation - Après de nombreux bugs, le Compte personnel de Formation accorde un nouveau délai pour transférer ses heures de DIF

Tour de France -  La spectatrice, qui avait provoqué la chute d'une dizaine de cyclistes, est en garde à vue. Elle était recherchée depuis samedi. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/