1 min de lecture Politique

Levallois-Perret : le maire adjoint porte plainte contre Patrick Balkany

David-Xavier Weïss accuse l'ancien édile de diffamation et lui reproche d'avoir diffusé un photomontage à caractère sexuel de lui, ce que nie Patrick Balkany.

Patrick Balkany au tribunal de Paris
Patrick Balkany au tribunal de Paris Crédit : STRINGER / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont et AFP

À Levallois-Perret, l'ex-maire Patrick Balkany continue à faire parler de lui, et pas seulement pour ses déboires judiciaires qui lui ont valu un bref passage en prison et désormais une obligation de porter un bracelet électronique. David-Xavier Weïss, maire adjoint de la commune des Hauts-de-Seine, a porté plainte contre l'ancien édile pour diffamation et divulgation d'un document à caractère sexuel.

La première plainte, pour diffamation, concerne un message mis en ligne sur Facebook par Patrick Balkany le 19 février 2021. David-Xavier Weïss avait réagi au placement sous bracelet électronique du septuagénaire, commentant : "la justice fait son travail".

Une prise de position peu au goût de Patrick Balkany qui a rétorqué : "Ce petit monsieur est uniquement protégé par ses amours avec le Sénateur Karoutchi malgré son récent mariage avec un autre jeune homme (sic), il n'a jamais habité Levallois, il n'a jamais rien fait pour la Ville, il n'est adjoint que pour tenter de "séduire" la communauté juive, apparemment sans succès".

Contacté par l'AFP, David-Xavier Weïss a jugé ses propos homophobes et antisémites. Il reproche par ailleurs à l'ancien maire d'avoir diffusé, les jours suivants, un photo-montage à caractère sexuel l'impliquant, l'envoyant notamment à l'actuelle maire de Levallois, Agnès Pottier-Dumas.

À lire aussi
hôpitaux
Patrick Balkany a quitté l'hôpital après avoir été admis en urgence

"Il faut que ça s'arrête", a réagi l'élue LR, confirmant avoir reçu ce photo-montage. De son côté, Patrick Balkany nie avoir envoyé un tel cliché.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Levallois Diffamation
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants