2 min de lecture Faits divers

Les infos de 12h30 - Un médecin soupçonné d'avoir donné un puissant sédatif à ses patients

Un médecin de campagne, soupçonné d'avoir administré un puissant sédatif à plusieurs personnes âgées en fin de vie a été mis en examen.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
RTL Midi du 29 novembre 2019 Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
fred veille
Frédéric Veille édité par Noé Blouin

Un médecin de campagne, exerçant en Seine-Maritime a été suspendu ce vendredi 29 novembre. Avec son épouse, l'homme a été mis en examen pour avoir administré à des patients en fin de vie du Midazolam, un puissant sédatif que sa femme lui aurait fourni et qu'il n'avait pas le droit d'utiliser, selon les révélations de Paris Normandie. Les corps de sept patients décédés vont être exhumés pour des prélèvements.

Dans le village où le docteur exerçait encore hier, la quasi-majorité des habitants soutient l'accusé. Ce dernier officiait ici depuis plus de 30 ans. "C'est un bon médecin, il y a rien à dire là-dessus. Mais bon, est-ce qu'il l'a fait volontairement ou involontairement ? Est-ce qu'il l'a fait pour le bien des gens ?", questionne Jean-Pierre, l'un de ses patients. "Si dans ma situation il n'y avait aucune alternative, je lui aurais demandé moi. Souffrir c'est pas la peine", ajoute-t-il au micro de RTL.

Si le praticien et son épouse ont été mis en examen, aucune plainte émanant d'une famille de victime n'a été déposée. C'est une infirmière qui a alerté sa hiérarchie, après avoir découvert une ampoule Midazolam, conduisant à l'interdiction d'exercer du médecin.

"Il est évidemment abattu, il est privé d'une activité qu'il exerçait depuis plus de 30 ans. C'était un médecin de campagne, au sens où l'on en voit sans doute relativement peu aujourd'hui. Quelqu'un qui était présent auprès d'eux et qui avait sans doute l'idée qu'un bon nombre d'entre eux, les plus âgés, voulaient décéder à leur domicile [...] il les accompagnait jusqu'au bout", a déclaré son avocat.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
La commune de La Gresle a pris un arrêté insolite le 6 décembre en interdisant à ses habitants de mourir les week-ends. insolite
Pénurie de médecins : une maire interdit par arrêté les décès le week-end

Grève du 5 décembre - De nombreux préavis de grève ont été déposés à la SNCF, certains cadres de l’entreprise ont reçu une formation de conducteur pour pallier le manque de personnel jeudi prochain.

Justice - L'avocat général requiert la relax pour le cardinal Barbarin. L'archevêque de Lyon est jugé en appel pour avoir passé sous silence les abus sexuels d'un prêtre. Il avait été condamné au préalable à 5 mois de prison avec sursis.

Black Friday - Le siège d'Amazon a été bloqué par des militants écologistes, près de Paris. Les manifestants dénoncent la surconsommation et les terribles conséquences environnementales que celle-ci implique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Enquête Seine-Maritime
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants