1 min de lecture Police

Les infos de 12h30 - Seine-Saint-Denis : 4 policiers présentés à un juge pour violences

Les quatre fonctionnaires, qui font partie de la compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis, sont également soupçonnés de "trafic de stupéfiants" et "faux en écriture publique".

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Seine-Saint-Denis : 4 policiers présentés à un juge pour violences Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze édité par Quentin Marchal

C'est une affaire qui embarrasse la police francilienne. Quatre policiers de la compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis ont été présentés à un juge d'instruction à Bobigny ce jeudi 2 juillet, pour des violences, des vols, des falsifications de procès verbaux, et des confiscations de drogue.

Au cœur de cette affaire décidément hors norme, la police des polices vient de découvrir du cannabis dissimulé près du parking de cette compagnie, dans une planque située tout près de leurs locaux, à Aulnay-sous-Bois. À l'intérieur, elle a retrouvé plusieurs petits pochons de résine de cannabis cachés derrière une haie, pour un poids total de moins de 100g.

Cette découverte n'est pas suffisante pour supposer que les fonctionnaires tenaient un commerce parallèle mais elle a de quoi corroborer les accusations qui pèsent contre eux. En effet, l'une d'elles, formulée par différentes personnes interpellées par la compagnie, dénonce leurs méthodes avec du racket et de la fabrication de fausses preuves.

Selon nos confrères du Parisien qui ont dévoilé l'information, des pochons de cannabis avaient déjà été retrouvés au même endroit il y a un an. Les quatre fonctionnaires ont donc été présentés au juge d'instruction de Bobigny pour "violences", "trafic de stupéfiants" et "faux en écriture publique". Par ailleurs, 17 autres enquêtes visent directement ce service qui est appelé a disparaître à moyen terme.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Une voiture de police à Paris (illustration) faits divers
Paris : un homme en garde à vue après avoir étranglé sa compagne qui dormait

Justice - La procureure générale de Paris Catherine Champrenault a affirmé n'avoir reçu "aucune instruction du pouvoir exécutif" dans l'affaire Fillon. Elle était interrogée, ce jeudi 2 juillet, par la Commission d’enquête parlementaire sur l’indépendance de la justice.

Politique - Emmanuel Macron va s'exprimer dans la presse quotidienne régionale ce vendredi 3 juillet. Le chef de l'État devrait notamment évoquer la suite de son quinquennat, alors qu'un remaniement devrait avoir lieu dans les prochains jours.

Tendances - La lutte contre la fraude fiscale n'a jamais autant rapporté à l'État. Avec 12 milliards d'euros de recettes, l'année 2019 constitue une nouvelle année record, devant 2015, où 10 milliards d'euros avaient été récoltés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Enquête Violence
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants