1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 12h30 - Enlèvement de Mia : où en est l'enquête ?
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Enlèvement de Mia : où en est l'enquête ?

24 heures après la disparition de Mia, fillette de 8 ans enlevée dans les Vosges mardi 13 avril, le procureur de la République a donné quelques précisions sur les circonstances du drame.

Le procureur de la République d'Epinal Nicolas Heitz lors d'une conférence de presse le 14 avril 2021, à la suite d'une alerte d'enlèvement qui a été déclenchée pour Mia, une fillette de huit ans.
Le procureur de la République d'Epinal Nicolas Heitz lors d'une conférence de presse le 14 avril 2021, à la suite d'une alerte d'enlèvement qui a été déclenchée pour Mia, une fillette de huit ans.
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
RTL Midi du 14 avril 2021
27:55
RTL Midi du 14 avril 2021
27:55
Samuel Goldschmidt - édité par Sarah Belien

La petite Mia 8 ans est toujours introuvable, 24 heures après son enlèvement. Mardi 13 avril en fin de matinée, trois hommes s'étaient présentés chez sa grand-mère qui en avait la garde. L'alerte enlèvement, déclenchée vers 21h mardi soir, a été levée au bout de quelques heures. Le procureur de la République d'Epinal a tenu une conférence de presse ce mercredi 14 avril pour donner plus de détails.

Ce dernier appelle toujours la population à être attentive aux signalements et à donner des renseignements si elle en possède. C'est la diffusion formelle de l'appel solennel sur les antennes qui s'est arrêtée au bout de trois heures. Mais Mia est toujours introuvable et activement recherchée. Si elle avait été placée chez sa grand-mère en début d'année, c'est en raison du comportement problématique de sa mère.

Le procureur de la République d'Epinal, Nicolas Heitz, a donné plus de précisions : "Fin décembre 2020, le parquet d'Epinal était destinataire d'un signalement indiquant que l'enfant était confronté à la violence de sa mère. Elle était aussi confrontée à ses propos suicidaires et à ses refus de sa scolarisation. La mère se disait malade, ne pas souhaiter que l'on s'immisce dans sa vie. Elle a par ailleurs indiqué fin décembre 2020, qu'elle allait vider sa maison et vendre ses meubles, avec pour projet de partir en camping-car avec sa fille avec pour but de passer, je la cite 'en-dessous des radars de la société'". Mia a donc été placée à ce moment-là chez sa grand-mère.

Un mauvais pressentiment

Il faut noter que l'enlèvement a été soigneusement préparé. Les kidnappeurs ont agi sans violence. Ils se sont présentés avec des documents à en-tête du ministère de la Justice en indiquant qu'ils emmenaient la petite fille voir sa mère. Ils ont mis en confiance la grand-mère avant de prendre Mia. C'est parce qu'elle a eu un mauvais pressentiment que la grand-mère a appelé tout de suite après les services de protection de l'enfance pour vérifier qu'il y avait un rendez-vous. C'est là qu'on lui a révélé qu'aucune visite n'était prévue. C'est à ce moment-là que le procureur a été directement alerté pour aussitôt lancer l'enquête.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Vaccin - Du vaccin russe pour la région Provence-Alpes-Côte d'Azur ? Le président de région Renaud Muselier a commandé 500.000 doses de Spoutnik V. Pour l'instant, le vaccin n'a pas encore été validé par l'Agence européenne du médicament.

SNCF - "Donner aux trains des idées d'avance". Le slogan s'applique au Paris Grand Ville. Le TER roule désormais au colza. La SNCF développe des trains hybrides ou encore des trains à hydrogène.

Gel des récoltes - Encore une nuit blanche pour les agriculteurs, sans sommeil. Cela dure depuis 10 jours, un phénomène "exceptionnel" d'après le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie : "Notre pays a été confronté ces derniers jours à un épisode climatique tout à fait exceptionnel qui a engendré une catastrophe agronomique la plus importante de ce début du XXIe siècle", a-t-il déclaré.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/