1 min de lecture Besançon

Les actualités de 22h - Anesthésiste de Besançon : l'incompréhension des victimes présumées

La colère monte chez les victimes présumées de Frédéric Péchier, après la décision de la justice de laisser en liberté sous contrôle judiciaire l'anesthésiste, mis en examen pour 24 empoisonnements, dont neuf mortels.

Générique 6
Samuel Goldschmidt et Leia Hoarau

L'anesthésiste Frédéric Péchier, mis en examen pour 24 cas d'empoisonnements de patients, dont 9 mortels, dans un clinique de Franche-Comté, a été laissé libre sous contrôle judiciaire, jeudi 16 mai. Le parquet de Besançon a fait appel ce vendredi de cette décision.

Du côté des familles des victimes présumées, c'est la colère qui prédomine. "En colère par rapport à cette décision qui, pour nous, est injuste. On est des victimes et on vit chaque jour avec un deuil ou des séquelles. Le mis en cause est libre et fait sa vie, et on ne trouve pas ça normal", a déclaré lors d'une conférence de presse à Besançon Sandra Simard, 38 ans, l'une des victimes présumées de M. Péchier et vice-présidente d'Avapolvi, une association qui regroupe 24 victimes ou proches de victimes. 

Elle invite également les autres victimes potentielles à s'exprimer : "On a envie que les victimes soient toutes regroupées ensemble pour pouvoir faire un combat commun", dit-elle.

À écouter également dans ce journal

Affaire Lambert - La suspension des soins est encore et toujours en attente pour Vincent Lambert après que le Défenseur des Droits a déclaré, ce vendredi 17 mai, ne pas pouvoir prendre position. Un comité de l'ONU a demandé à la France le maintien du protocole de vie.

À lire aussi
Le sexe du petit lémurien est encore inconnu animaux
Besançon : naissance exceptionnelle d'un bébé lémurien

Millas - La conductrice du car scolaire, dont l'accident au passage à niveau de Millas avait coûté la vie à 6 enfants, a été jugée responsable mais pas coupable au regard des circonstances atténuantes et de la configuration des lieux.

Élèves - Parmi les candidats inscrits sur la plateforme d'accès aux études supérieures, 67.000 d'entre eux ont reçu, par erreur, une réponse favorable. Et se sont retrouvé quelques heures plus tard finalement en liste d'attente. Un bug pour des formations qui auraient été surévaluées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Besançon Médecine Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797653334
Les actualités de 22h - Anesthésiste de Besançon : l'incompréhension des victimes présumées
Les actualités de 22h - Anesthésiste de Besançon : l'incompréhension des victimes présumées
La colère monte chez les victimes présumées de Frédéric Péchier, après la décision de la justice de laisser en liberté sous contrôle judiciaire l'anesthésiste, mis en examen pour 24 empoisonnements, dont neuf mortels.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/les-actualites-de-22h-anesthesiste-de-besancon-l-incomprehension-des-victimes-presumees-7797653334
2019-05-17 22:23:07
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tZCNnvTkGvOoIezx61tYDw/330v220-2/online/image/2019/0516/7797638089_le-docteur-frederic-pechier-soupconne-d-avoir-provoque-plusieurs-arrets-cardiaques-a-besancon-en-mars-2017.jpg