3 min de lecture Le journal

Le journal de 12h30 : l'étau se resserre autour de Nordahl L.

Nordahl L., le principal suspect dans la disparition de Maëlys, a été présenté à une juge d'instruction ce mercredi 20 décembre. Les enquêteurs s'interrogent sur son implication dans la disparition d'un militaire de 24 ans en avril dernier.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 12h30 : l'étau se resserre autour de Nordahl L. Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière et Vincent Parizot

Nordahl L. est dans le bureau du juge à Chambéry. Le principal suspect dans la disparition de la petite Maëlys devrait être mis en examen pour une autre disparition, celle d'un jeune chasseur alpin, survenue en avril dernier, car on lui reproche beaucoup d'éléments troublants. 

Nordahl L. est arrivé peu avant 11 heures au palais de justice de Chambéry avec une importante escorte de véhicules de gendarmerie. Il a immédiatement été présenté à la juge d'instruction en charge du dossier de la disparition d'Arthur Noyer. Elle devrait le mettre en examen pour enlèvement, séquestration et meurtre car de nombreux éléments le mettent en cause dans cette affaire. 

La téléphonie tout d'abord, qui démontre que Nordahl L. et Arthur Noyer ont effectué un trajet commun, dans la même voiture : les téléphones portables des deux hommes ont borné en même temps sur plusieurs kilomètres dans la région de Chambéry. Et puis il y a aussi les recherches sur Internet de Nordahl L., qui cherchait à savoir comment faire disparaître un corps. Le procureur de Chambéry tiendra une conférence de presse à 16 heures pour préciser quelles charges pèsent sur le suspect. 

Bien des questions demeurent dans cette affaire. Pourquoi les enquêteurs ont mis 8 mois pour découvrir que le téléphone de Nordahl L. bornait à côté de celui du caporal disparu ? Dans les semaines suivant la disparition d'Arthur Noyer, des vérifications sur son téléphone portable ont bien eu lieu et les numéros qui se trouvaient autour du sien le 12 avril ont bien été relevés mais ces vérifications ont été très compliquées. 

À lire aussi
De la neige dans la Drôme le journal
Les infos de 22h - Drôme : 14.500 foyers toujours privés d'électricité à cause de la neige

Un retard d'enquête lourd de conséquence : si Nordhal L. avait été identifié, interrogé et mis en examen, toute la suite aurait été différente. Les parents de Maëlys pourraient être amenés à demander des explications dans ce sens. 

À écouter également dans ce journal :

- Bernard Tapie est renvoyé en correctionnel après l'arbitrage controversé qui lui a permis de toucher 404 millions d'euros pour solder son litige avec Le Crédit Lyonnais.

- La conductrice du car scolaire à Millas devrait être transférée au palais de justice de Marseille. Toujours en garde à vue, elle maintient sa version du drame, selon elle les barrières du passage à niveau étaient bien levées. 

- Un vol privé à 350.000 euros pour ramener le Premier ministre et sa délégation de Nouvelle-Calédonie. Edouard Philippe assume totalement, comme il l'a expliqué sur RTL ce mercredi 20 décembre. 

- L'Insee affirme que l'activité devrait poursuivre sur sa lancée en 2018, à moins qu'elle ne soit freinée par le manque de bras.

- Le gouvernement va retirer de son projet de loi sur l'immigration la notion de "pays tiers sûr", qui devait permettre de renvoyer un candidat à l'asile vers un autre pays de transit.

- C'est l'histoire d'un dealer pris en flagrant délit mais relâché deux heures plus tard et qui récidive. Le jeune homme de 20 ans est le fils du jardinier de l'ambassade du Cameroun et sa carte diplomatique est bien valide.

- En Syrie, la guerre continue de tuer des civils. Des frappes nocturnes sur une localité tenue par des djihadiste ont fait 19 morts, dont 7 enfants.

- La grande réforme de la fiscalité de Donald Trump a été acceptée par le Sénat. C'est sa première grande victoire après 11 mois à la Maison Blanche. 

- La panda mania en Chine va très loin. Des mouchoirs fabriqués à partir des déjections de l'animal vont être être disponibles à la vente.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Disparition de Maëlys Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants