1 min de lecture Tarn-et-Garonne

La corde au cou, il envoie un selfie à son ex : les gendarmes le sauvent in extremis

VU DANS LA PRESSE - Après avoir envoyé une photo le montrant au bord du suicide à son ex-compagne, un homme a pu être réanimé grâce aux gendarmes contactés en urgence par celle-ci.

Les urgences de l'hôpital de Montauban
Les urgences de l'hôpital de Montauban Crédit : REMY GABALDA / AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
édité par Joanna Wadel

En envoyant un selfie désespéré à son ex-compagne, cet homme de 46 ans résidant à Labastide-Saint-Pierre (Tarn-et-Garonne) pensait commettre son dernier geste. Il ne soupçonnait pas que cette dernière lui sauverait la vie, alertant aussitôt les gendarmes. 

L'histoire rapportée par La Dépêche du Midi ce jeudi laissait en effet envisager le pire. À la suite d'une rupture amoureuse, un quadragénaire résolu à se suicider, s'est photographié ce mardi 26 février aux alentours de minuit, une corde passée autour du cou. L'homme a ensuite envoyé le cliché à son ancienne compagne par SMS, accompagné d'un message lui annonçant qu'il s'apprêtait à mettre fin à ses jours. 

Alarmée, la destinataire du message désespéré s'est empressée de contacter les autorités locales. Une patrouille de Grisolles s'est aussitôt rendue au domicile du suicidaire, à Labastide-Saint-Pierre, le découvrant "pendu à l'antenne du toit". 

Réanimé de justesse, son état est toujours "critique"

Sans attendre, les gendarmes sont intervenus, plaçant le corps de l'homme inconscient "en arrêt cardio-respiratoire" en position latérale de sécurité. Les trois militaires préviennent alors le SAMU et les sapeurs-pompiers, et prodiguent les premiers secours à la victime pendant une vingtaine de minutes.

À lire aussi
L'église de Lafrançaise est au coeur de la polémique Tarn-et-Garonne
Les infos de 8h - Municipales 2020 : l’évêque de Montauban créé la polémique

Après avoir été réanimé par les urgentistes, le Bastidien a été conduit au centre hospitalier de Montauban. Toujours dans "un état critique", il se trouve depuis mardi soir dans le service des soins intensifs de l’hôpital de la cité d’Ingres (Montauban). Selon les informations dont dispose le journal, les médecins n'ont pas souhaité se prononcer sur son état et sur ses éventuelles séquelles. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tarn-et-Garonne Suicide Montauban
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants