1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. L'affaire Kazkaz : une petite fille empoisonnée par sa mère
1 min de lecture

L'affaire Kazkaz : une petite fille empoisonnée par sa mère

PODCAST - En 1990, la justice fait face à son premier cas de syndrome de Münchhausen par procuration en France : l'affaire Kazkaz.

Image d'illustration
Image d'illustration
Crédit : AFP / Archives
L'INTÉGRALE - Affaire Kazkaz : empoisonnement à l'insuline
39:39
L'ENQUÊTE - Affaire Kazkaz : empoisonnement à l'insuline
15:07
Jean-Alphonse Richard & Marie Bossard

Le 28 juillet 1990, une petite fille de 9 ans est transférée à l'hôpital Necker Enfants Malades à Paris. Elle souffre depuis quelques semaines de troubles graves et inexpliqués. Elle a déjà été hospitalisée à Wissembourg, en Alsace, où elle vit avec mère, Liliane, et son beau-père, Haitham Kazkaz, un médecin d'origine syrienne.

La jeune fille est victime d'hyperthermie et de vomissements. Elle a été admise à l'hôpital de Strasbourg où on a diagnostiqué une hypoglycémie qui peut survenir à jeun ou lors des repas. Un excès d'insuline est détecté, l'enfant pourrait souffrir d'une tumeur du pancréas.

Le 8 août 1990, la petite fille subit une ablation partielle du pancréas. L'organe est sain, les chirurgiens ne notent aucun tumeur, ni anomalie. Elle est guérie. Le 11 août, alors que Liliane et Haitham Kazkaz sont à son chevet, la petite fille fait une nouvelle crise d'hypoglycémie.

Nos invités

Me Jean-Alex Buchinger, avocat de Haitham Kazkaz
Me Pierre Olivier Sur, avocat de Liliane Kazkaz
Michel Dubec, psychiatre

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/