2 min de lecture Inondations

Inondations : "Le milliard d'euros de dégâts sera dépassé", estime Pascal Fanton

INVITÉ RTL - Pour le directeur des opérations chez Mondiale Assistance, les dégâts causés par la crue sont plus importants que ceux du Var, à l'automne.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Inondations : "Le milliard d'euros de dégâts sera dépassé", estime Pascal Fanton Crédit Image : Jocelyn Meynard | Crédit Média : Christophe Pacaud,Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Bénédicte Tassart

Depuis une semaine, les équipes de Mondial Assistance sont mobilisées sur le front des inondations. Près de 1.200 opérateurs et 200 agents en renfort se relaient 24h/24h pour traiter les appels à l'aide des sinistrés et intervenir avant les assureurs.  

"En fait, on intervient dès que les pompiers ont pu évacuer", rappelle Pascal Fanton, directeur des opérations chez Mondiale Assistance. Et avec un Français sur quatre qui bénéficie des services de l'assurance, Pascal Fanton et ses équipes ne chôment pas. "Depuis le début de la semaine, ce sont plus de 50.000 appels qui nous sont arrivés", assure-t-il.


Quand un assuré voit les eaux monter, il s'assure d'avoir son numéro d'assuré sur lui, se met en sécurité et, s'il le peut, commence à constater les dégâts pour faciliter le travail des assureurs. Il faut prendre "tout ce qui vous permettra ensuite de montrer aux assureurs ce que vous avez perdu : les photos, les factures..." 

Le milliard d'euros de dégâts sera dépassé

À lire aussi
Les inondations près de Montréal, en avril 2019 Canada
Inondations au Canada : plus de 6.000 personnes évacuées près de Montréal

Entre temps, dès que les pompiers ont évacué la personne, les équipes de Mondial Assistance arrivent. "La première chose, c'est qu'on va amener du cash sur place, de l'argent pour qu'ils puissent s'acheter des effets de première nécessité", détaille Pascal Fanton. "L'étape suivante ça va être le relogement. Bien sûr qu'il y a de grands mouvements collectifs avec des gymnases mais on va retrouver des logements, nous. Soit on va louer un gîte ou une chambre d’hôtel. Et ensuite on va les aider pour nettoyer la maison, mais il faut que l'eau se soit retirée." Les équipes de Mondial Assistance, interviennent aussi pour trouver des véhicules immergés des assurés, les envoyer vers les épavistes et fournir un véhicule de remplacement à l'assuré en attendant.

Et que ce soit pour les véhicules ou les logements, les demandes parvenues à Mondial Assistance laissent présager de lourds dégâts. Les premières estimations comprises entre 600 millions et 1 milliard d'euros n'étonnent donc pas Pascal Fanton : "Quand je vois l'étendue de la zone touchée et quand je vois aussi que le bassin est très fort en termes d'habitants, la somme sera considérable. On a déjà été confrontés à ce genre de choses par le passé, je pense par exemple au problèmes du Var à l'automne. Là, c'est beaucoup plus large comme zone concernée. Le milliard sera de mon point de vue dépassé."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Inondations Crue Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783531209
Inondations : "Le milliard d'euros de dégâts sera dépassé", estime Pascal Fanton
Inondations : "Le milliard d'euros de dégâts sera dépassé", estime Pascal Fanton
INVITÉ RTL - Pour le directeur des opérations chez Mondiale Assistance, les dégâts causés par la crue sont plus importants que ceux du Var, à l'automne.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/inondations-le-milliard-d-euros-de-degats-sera-depasse-estime-pascal-fanton-7783531209
2016-06-06 23:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TOg_Vy9cpFIF77684sSr8w/330v220-2/online/image/2016/0603/7783491541_les-inondations-a-nemours-seine-et-marne.jpeg