1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL/M6 - Paul Pogba avait fait appel à un marabout dès 2015 pour supprimer son éventuelle "négativité"
3 min de lecture

INFO RTL/M6 - Paul Pogba avait fait appel à un marabout dès 2015 pour supprimer son éventuelle "négativité"

Info RTL La lecture des déclarations de Paul Pogba cet été devant les policiers italiens et français, consultées par RTL, et des rapports établis par les enquêteurs, éclairent le personnage du mystérieux "marabout" cité à plusieurs reprises par Mathias Pogba dans ses vidéos et ses tweets de menace, et son lien avec le joueur des Bleus.

Paul Pogba à Tours le 29 décembre 2019
Paul Pogba à Tours le 29 décembre 2019
Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
INFO RTL/M6 - Paul Pogba avait fait appel à un marabout dès 2015 pour supprimer son éventuelle "négativité"
00:01:36
Thomas Prouteau

L'affaire Paul Pogba livre chaque jour quelques éléments supplémentaires. Ainsi, l'international français a été le premier à évoquer le marabout lors de son dépôt de plainte en Italie le 16 juillet dernier. "J’ai rencontré en 2015 une personne qui vit à Paris et qui est experte en magie noire", raconte le footballeur. C’est un de ses collègues qui le lui a présenté comme une personne "capable de supprimer la ‘négativité’ éventuellement présente en [moi]". 

Paul Pogba accepte les services d’Ibrahim : "Parce qu’on m’avait dit que des gens voulaient me faire du mal spirituellement", a-t-il raconté. Il fait des "dons d’argent", pour la "charité", afin que Ibrahim prie pour lui. Les liens avec celui-ci semble durer puisqu’en 2020, alors qu’il joue à Manchester, il confie de l’argent à son homme à tout faire d’alors, Mamadou M. alias Mam’s, membre présumé du groupe de racketteurs aujourd’hui mis en examen et incarcéré, afin de l’apporter à Ibrahim pour "trois œuvres caritatives". 

Devant les policiers français le 9 août dernier Paul Pogba précise qu’il s’agit de nourriture et d’autres denrées envoyées en Afrique pour aider les populations en difficultés. Dans leur rapport du 1er septembre les policiers de l’Office central de lutte contre le crime organisé (Oclco) précisent que ces dons sont "ce qu’on appelle chez les musulmans des Sadaqa", des dons d’argent qui permettent "de se laver des pêchers et s’attirer les bonnes grâces de dieu". Finalement Paul Pogba, sans préciser l’année, se rend compte qu’il s’agit "d’un charlatan qui ne fait que prendre de l’argent".

Le recours au marabout comme moyen de pression ?

Le personnage de Ibrahim le sage réapparait dans la nuit du 19 au mars 2022, lorsque Paul Pogba est séquestré par ses propres amis d’enfance à qui il venu rendre visite à Roissy-en-Brie à l’occasion d’un match des Bleus en France. Ceux-ci l’emmènent sous contrainte dans un appartement, lui demandent d’éteindre son téléphone et se plaignent que Paul Pogba les a "laissés tomber et pris la grosse tête". Pendant les mois précédents, le champion du monde a en effet mis fin au travail de Mam’s à ses côtés parce qu’il le soupçonne de l’avoir délesté de "200.000 euros" sur sa carte bleue, de l’argent qui devait servir à payer notamment les courses pour son cuisinier et les dons au sage Ibrahim. 

À écouter aussi

Dans l’appartement où il est retenu en otage ce 19  mars, Mam’s le menace alors, selon le récit de Paul Pogba, de révéler d’avoir "payer un marabout pour vouloir du mal aux gens autour de [moi]", et qu’il a "toutes les preuves sur clef USB", dont des messages audios et des factures.  Dans une autre déposition Paul Pogba parle de "magie noire contre ses adversaires".  C’est le rapport de la police judiciaire du 1er septembre qui cite finalement Mbappé en indiquant que les amis d’enfance du footballeur l’accuse d’avoir aussi voulu envoûter "ses coéquipier dont Kylian Mbappé", en faisant appel pour cela à Ibrahim. 

À ce stade de l’enquête, les audios, les factures et les autres preuves de ce maraboutage malveillant attribué à Paul Pogba et brandies dans les menace de son frère Mathias afin d’obtenir des versement d’argent, n’ont pas été retrouvés par la police judiciaire. Mamadou M. s’est dit "innocent" en garde à vue et totalement étranger aux faits reprochés. Mathias Pogba a reconnu des propos menaçants mais a indiqué qu’il s’agissait "seulement" d’alerter son frère sur ses comportements "pas honorables". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/