1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL - Affaire Bonfanti : le suspect visé par une nouvelle plainte pour séquestration
2 min de lecture

INFO RTL - Affaire Bonfanti : le suspect visé par une nouvelle plainte pour séquestration

Au printemps 1986, Marie-Thérèse Bonfanti disparait en plein jour dans une commune de l'Isère. Après 36 ans de mystère et une forte mobilisation de ses proches, l'enquête a été rouverte et un homme est passé aux aveux.

Marie-Thérèse Bonfanti
Marie-Thérèse Bonfanti
Crédit : DR
L'INTÉGRALE - L'affaire Marie-Thérèse Bonfanti
00:40:47
L'ENQUÊTE - L'affaire Marie-Thérèse Bonfanti
00:10:30
Thibaud Chaboche

Pendant 36 ans, la famille de Marie-Thérèse Bonfanti est restée suspendue au plus fragile des espoirs. Celui de connaître la vérité sur la disparition de cette mère de famille, évaporée en quelques secondes dans une localité de l'Isère. À l'époque, au mois de mai 1986, les autorités avaient tout de suite privilégié la piste criminelle. Un suspect, digne d'intérêt, avait même été identifié mais contre toute attente, le dossier avait été brutalement refermé par la justice, comme si cette affaire était condamnée à finir dans les oubliettes du crime...

 
36 ans au cours desquels le mari et les proches de la disparue n'ont cessé de frapper à toutes les portes, celles des policiers, des gendarmes, des juges et des procureurs. Jusqu'à ce qu'un suspect surgisse, le dénommé Yves Chatain. Il n'a pas fallu aller le chercher bien loin. C'est lui qui, en 1986, attirait déjà tous les soupçons. 

Le 22 mai 1986, la jeune mère de deux enfants a disparu vers 15h30, près de la gare de Pontcharra (Isère), alors qu'elle distribuait des journaux. Sa voiture, une petite Peugeot 104 blanche, avait été retrouvée devant une maison de trois étages comprenant six logements et baptisée  "La maison Chatain", du nom du propriétaire de cette grande bâtisse, Yves Chatain. 

Un temps suspecté et interpellé, Yves Chatain avait été mis hors de cause. Grâce à la détermination des proches de la jeune femme, l'enquête a été rouverte et l'homme est finalement passé aux aveux à la mi-mai 2022, lors d'une nouvelle garde à vue. Et aujourd'hui, certains proches de Marie-Ange Billoud, disparue à 19 ans alors qu'elle faisait du stop près de Pontcharra, se demandent s'il n'est pas impliqué dans la disparition de la jeune femme. 

L'affaire Marie-Ange Billoud Ressurgit

À écouter aussi

Cette affaire non élucidée date de 1985. Invité de L'Heure du Crime, Maitre Bernard Boulloud, avocat de la famille Bonfanti, explique : "La famille (Billoud ndlr) s'est rapprochée de mon cabinet quand elle a entendu parler de l'affaire Bonfanti, les souvenirs sont vite remontés à la surface, la douleur avec. La maman avait soupçonné cette personne à l'époque. Il y avait eu une instruction, mais qui s'est terminée de la même manière que pour Marie Thérèse Bonfanti, avec un non-lieu. Cerise sur le gâteau, la maman de Marie-Ange Billoud qui avait maintenu ses propos, a été l'objet d'une condamnation pour diffamation, elle a eu une peine d'emprisonnement", déplore-t-il au micro de Jean-Alphonse Richard.

Aujourd'hui, la famille Billoud espère des avancées pour comprendre ce qui est arrivé à leur proche. "J'ai déposé une plainte contre X pour séquestration de Marie-Ange Billoud vendredi (20 mai, ndlr). Le procureur va certainement solliciter l'ouverture d'une instruction également pour ce dossier. Je crois que cette enquête va suivre le même sort que Marie-Thérèse Bonfanti", déclare encore Me Boulloud dans L'Heure du crime.

Nos invités

- Serge Pueyo, correspondant RTL à Grenoble 
- Maitre Bernard Boulloud, avocat de la famille 
- Thierry Bonfanti, mari de la victime

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/