1 min de lecture Inde

Inde : une femme tue son violeur en l'entraînant dans les flammes

Une Indienne a tué un homme qui venait de la violer en l'attirant dans les flammes que ce dernier avait allumées pour la brûler.

Une indienne tenant une pancarte pour protester contre le viol et la violence envers les femmes à New Delhi le 6 mars 2019
Une indienne tenant une pancarte pour protester contre le viol et la violence envers les femmes à New Delhi le 6 mars 2019 Crédit : SAJJAD HUSSAIN / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Une Indienne de 35 ans a survécu à la tentative de meurtre de son violeur. Elle l'a poussé dans les flammes qu'il avait lui-même allumées pour la brûler. L'homme de 42 ans est mort à l'hôpital des suites de ses blessures. Quant à la victime elle souffre de brûlures au visage et aux mains.

Le drame s'est produit au nord de Calcutta dans l'est de l'Inde. Pendant que ses filles étaient sorties, la femme a été attaquée et violée chez elle, a-t-elle expliqué à la police. "Il a ensuite versé du kérosène sur son corps avant d'y mettre le feu" raconte le policier Sajal Kanti Biswas à l'AFP.

L'Inde est l'un des pays les plus touchés par le viol dans le monde, elle affiche un lourd bilan en matière de violences sexuelles. En moyenne, en 2016, plus de 100 viols par jour ont été signalés, selon les dernières statistiques officielles. La faute est souvent rejetée sur les victimes. Ainsi, en 2012, l'un des auteurs d'un viol collectif et de l'assassinat d'une étudiante a accablé la victime affirmant que les femmes qui sortent tard le soir attirent les hommes. 

Les femmes se font justice elles-mêmes

La lenteur du système judiciaire et un certain laxisme de la police sont fréquemment dénoncés. Ces dernières années, les femmes ont décidé d'user d'autres moyens pour se faire justice. Fin décembre 2018, une Indienne a tranché le pénis d'un voisin qui la harcelait, avant de le conduire à l'hôpital pour lui sauver la vie. 

Lire la suite
Inde Meurtre Viol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants