1 min de lecture Faits divers

Incendie à Strasbourg : la piste criminelle est "privilégiée"

La piste criminelle est privilégiée pour l'incendie d'un immeuble qui a fait cinq morts à Strasbourg. La garde à vue des deux suspects a été prolongée.

L'immeuble où s'est déclaré l'incendie à Strasbourg.
L'immeuble où s'est déclaré l'incendie à Strasbourg. Crédit : Yannick Olland / RTL
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

La piste criminelle est désormais clairement "privilégiée" par les enquêteurs après l'incendie qui a fait cinq morts et sept blessés dans un immeuble de Strasbourg dans la nuit de mercredi 26 à jeudi 27 février, la garde à vue de deux suspects étant prolongée. "Une seconde expertise privilégie la piste criminelle" dans cet incendie, a déclaré une source proche du dossier, alors que le parquet a annoncé la prolongation de la garde à vue des deux hommes, âgés d'une cinquantaine d'années.

Dès jeudi 27 février, le parquet de Strasbourg avait spécifié dans un communiqué que les premières observations tendaient "à écarter l'hypothèse d'une simple défaillance électrique". La procureure, Yolande Renzi, avait également confirmé l'interpellation de deux hommes "à proximité des lieux" précisant qu'ils étaient entendus en garde à vue pour "destructions de biens par moyen dangereux pour les personnes ayant entraîné la mort".

L'enquête, confiée dans un premier temps à la Sûreté départementale, associe désormais également la Police judiciaire de Strasbourg "en raison de la complexité des investigations à mener", avait ajouté la magistrate.

Les habitants hébergés dans un gymnase

Trois hommes et deux femmes ont péri dans l'incendie qui s'est déclenché vers 01h00 jeudi dans un immeuble des années 70 dans le quartier de la gare de Strasbourg, et sept autres personnes ont été hospitalisées en "urgence relative". Selon la procureure, les cinq corps sans vie ont été découverts "à l'intérieur (de l'immeuble) et principalement dans la cage d'escalier" par les sapeurs-pompiers. Parmi les sept blessés hospitalisés, dont la vie n'est pas en danger, figure une femme enceinte.

À lire aussi
Cours Pierre Didier à Romans sur Isère Drôme
Attaque au couteau dans la Drôme : la maire de Romans-sur-Isère se dit "meurtrie"

Les habitants qui n'ont pas pu être hébergés par des proches ont été accueillis dans un gymnase. Neuf devaient être relogés par la municipalité. Une cellule d'urgence médico-psychologique a été activée et une association d'aide aux victimes requise par le parquet.

"Mes pensées accompagnent les familles et proches des victimes de l'incendie qui a endeuillé #Strasbourg cette nuit", a tweeté le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Incendie Strasbourg
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants