2 min de lecture Faits divers

Homme armé au Blanc-Mesnil : "Je me suis vu mort dix fois", raconte celui qui l'a arrêté

TÉMOIGNAGE - Un homme armé d'une mitraillette et d'un sabre semblait vouloir attaquer une église. Nino, vigile qui a assisté à la scène, l'a arrêté grâce à sa voiture et son sang-froid.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Seine-Saint-Denis : comment Nino a arrêté un homme armé d'une mitraillette Crédit Image : MIGUEL MEDINA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Vincent Serrano
édité par Paul Turban

Cet homme a probablement permis d'éviter un carnage. C'était ce dimanche 19 juillet au matin, au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), près d'une église. Un homme menaçait des passants avec un sabre et un pistolet mitrailleur au cri de "Allah Akbar". Un vigile de discothèque l'a neutralisé en le percutant dans le dos.  

C'est en voiture que Nino vient à la rencontre de RTL, le pare-choc avant toujours gondolé par des coups de sabre. Dimanche matin, il est 7 heures lorsqu'il ferme la salle des fêtes dont il est le vigile. Un homme surgit d'un buisson, court vers lui, Nino esquive un coup de sabre. Il monte dans son véhicule mais l'individu continue de frapper fort avant de tourner le dos pour courir vers l'église d'en face.

"Je me suis dit qu'il allait faire un attentat, confie Nino. Il était habillé tout en tenue de militaire avec un masque sur sa tête, un fusil d'assaut, où il y a 3.000 personnes qui vont à l'église. Cela a été très vite. J'ai vu 50 films dans ma tête. Je me suis vu mort dix fois. Je me suis qu'il allait tuer des gens."

Nino décide alors d'agir. "J'ai fait demi-tour avec ma voiture, explique-t-il. Je l'ai poussé. Il s'est relevé et a voulu se tourner avec la mitraillette. Je l'ai repoussé, il est tombé par terre. Je suis descendu et j'ai mis un coup dans sa mitraillette. Elle était enclenchée." L'assaillant a été placé en garde à vue et fera bientôt l'objet d'un bilan psychiatrique. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Seine-Saint-Denis Témoignage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants