1 min de lecture Fusillade

Marseille : une jeune femme blessée par balle dans une fusillade

Une fusillade a éclaté à Marseille dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 juillet : trois personnes ont été blessées, dont une jeune femme, victime collatérale, qui a été touchée à la bouche.

La rixe mortelle s'est déroulée entre 22h00 et 23h00 jeudi 20 août
La rixe mortelle s'est déroulée entre 22h00 et 23h00 jeudi 20 août Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 juillet, une fusillade a éclaté dans le 1er arrondissement de Marseille et a blessé trois personnes, rapporte la Provence. Une rixe aurait éclaté en raison d’une histoire de scooter volé.

Parmi les victimes, une femme de 20 ans, "étrangère à l’affaire", a été blessée à la bouche par un éclat de balle, selon le Parquet. Un autre homme visé volontairement, a été blessé au thorax. La victime de 20 ans ne serait toutefois pas en danger. Enfin, un homme âgé d’une vingtaine d’années a été "touché au pied", explique-t-on dans les colonnes de Ouest-France.

D'après les premiers éléments, les affrontements seraient liés à un vol de scooter. Le passager d’un scooter aurait tiré à plusieurs reprises en direction d’un homme, entraînant ainsi des victimes collatérales. Les circonstances de l’altercation ne sont toutefois pas encore déterminées. 

"L’enquête se poursuit pour déterminer ce qu’il s’est exactement passé", a déclaré au quotidien marseillais la procureure de la République, Dominique Laurens. Les investigations ont été confiées à la Sûreté départementale des Bouches-du-Rhône. Le suspect est toujours en fuite, d’après les informations du Parisien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fusillade Faits divers Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants