2 min de lecture Justice

Héritage de Johnny Hallyday : la justice californienne reporte encore une audience

Le tribunal de Los Angeles a accepté le report de l'audience censée répondre à la demande de Laeticia Hallyday de mettre une partie des biens du chanteur dans un trust aux États-Unis.

Laetiticia Hallyday, Laura Smet, David Hallyday lors de l'hommage national à Johnny le 9 décembre 2017
Laetiticia Hallyday, Laura Smet, David Hallyday lors de l'hommage national à Johnny le 9 décembre 2017 Crédit : Francois Mori/SipaPress
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Une étape devait être franchie mardi 4 février dans l'affaire de l'héritage de Johnny Hallyday, notamment sur le sol américain. Une audience devant avoir lieu à Los Angeles pour décider du transfert d'actifs du chanteur dans un trust basé en Californie et détenus par sa veuve Laeticia a été renvoyée au 13 mai, a-t-on appris lundi auprès des avocats.

Laeticia Hallyday souhaite ainsi transférer 62,5% des royalties ainsi que ses voitures et motos de collection conservées aux États-Unis dans le giron du JPS Trust. Mais le dossier est jugé "très complexe", si bien que le tribunal californien a repoussé à cinq reprises l'audience censée se prononcer à ce sujet. 

En juin, un renvoi avait déjà été ordonné afin d'obtenir un supplément d'information, notamment sur l'avancée de la procédure en France. Cette fois-ci, c'est le gérant du trust, la société de gestion San Pasqual, qui a demandé un nouveau délai de 90 jours, accepté par toutes les parties concernées.

Un premier point a déjà été tranché en France, avec la décision du tribunal de Nanterre de reconnaître Johnny Hallyday comme résident français. Laeticia ayant renoncé à faire appel, le fond de l'affaire va être désormais traité par la justice hexagonale. 

Des relations améliorées entre les deux parties

À lire aussi
Le siège de la DGSE, à Paris (illustration) justice
Deux ex-agents secrets français soupçonnés de trahison en faveur de la Chine

Voilà deux ans que David Hallyday et Laura Smet ont engagé une bataille judiciaire au long cours contre la veuve de leur père, pour obtenir leur part d'héritage dont ils estiment avoir été privés par le testament de la rockstar rédigé aux États-Unis.

Ils ont obtenu de la justice française le gel d'une partie du patrimoine de Johnny mais font désormais tout pour empêcher le transfert d'avoirs dans le JPS Trust, établi au seul bénéfice de Laeticia Hallyday. D'après eux, il s'agit d'un "coffre-fort" d'où les actifs ne pourront plus jamais sortir une fois placés à l'intérieur.

La prochaine étape française de cet épineux dossier se jouera à Nanterre le 14 mai, avec le dépôt des conclusions des avocats de Laura Smet et David Hallyday. Ce sera ensuite au tour des avocats de Laeticia de déposer leurs conclusions avant que le tribunal ne fixe une date d'audience pour les plaidoiries.

Du côté des avocats des aînés Hallyday, on reconnait une nette amélioration des relations entre les deux parties depuis que Laeticia a changé d'équipe d'avocats. Aucun des deux camps ne confirme toutefois l'existence de négociations pour trouver un accord à l'amiable.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice People Johnny Hallyday
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants