2 min de lecture Nanterre

Hauts-de-Seine : une magistrate épouse son ex-compagnon à son insu

Une magistrate de Nanterre a été mise en examen pour avoir administrativement épousé son ex-compagnon sans le consentement de ce dernier.

Un couple sur le point de se marier montre leurs alliances (Image d'illustration).
Un couple sur le point de se marier montre leurs alliances (Image d'illustration). Crédit : Silas Silascando / Pixabay.
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Se marier avec un ex-compagnon n'est pas impossible, si la flamme éteinte a été ranimée, et à condition que l'ancien amoureux soit consentant. Et c'est ce dernier détail, plutôt incontournable, qui manque dans cette singulière affaire rapportée par l'AFP. En effet, une magistrate du tribunal de Nanterre s'est mariée avec son ex-compagnon à l'insu de ce dernier

Séparé, le couple a quand même été administrativement marié sans que l'homme ne soit au courant, a appris l'Agence France Presse auprès du parquet de Versailles. Cette ancienne conseillère auprès d'une ministre socialiste, en poste au tribunal d'instance de Colombes (Hauts-de-Seine), est accusée de s'être mariée avec un complice s'étant fait passer pour son ex-compagnon, a indiqué une source proche du dossier, confirmant une information d'Europe 1.

Placée en garde à vue en décembre, la magistrate a été mise en examen pour "faux et usage de faux", "faux en écriture publique ou authentique et usage", "obtention indue de documents administratifs" et "usage de faux documents administratifs par personne dépositaire de l'autorité publique". Elle a été placée sous contrôle judiciaire et a été suspendue de ses fonctions.

Des doutes à son retour en métropole

Il semble que le mariage ait eu lieu lorsqu'elle était en poste à La Réunion, avant de revenir travailler dans les Hauts-de-Seine en septembre 2019. Et c'est à ce moment-là que les doutes ont commencé à poindre. Le parquet de Nanterre s'est d'abord étonné que cette magistrate, qui a déjà travaillé dans le département il y a plusieurs années, ait entre-temps changé de nom de famille et adopté celui de son ancien compagnon.

À lire aussi
justice
Viry-Châtillon : "La justice est habituée à ne pas plaire à tout le monde", rappelle un magistrat

Ce dernier, avocat inscrit au barreau des Hauts-de-Seine et en couple avec une consœur, a alors été interrogé par le bâtonnier à la demande du parquet. Il a nié s'être marié avec son ex-compagne et une enquête a été ouverte à Versailles, où le dossir a été dépaysé.

Deux autre personnes, dont la fille de la principale mise en cause, sont soupçonnées de complicité et ont elles aussi été mises en examen. L'une d'elles pour "faux en écriture publique ou authentique" et l'autre, pour "complicité de faux en écriture".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nanterre Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants