1 min de lecture Violences conjugales

Nanterre : 20 ans de réclusion pour avoir brûlé vive sa femme devant leur fille

Un homme a été condamné ce mercredi 15 janvier à Nanterre à 20 ans de prison par la cour d’assises des Hauts-de-Seine. Il avait aspergé sa femme d’essence dans leur salon avant de la brûler vive, devant leur fille de 7 ans.

Le tribunal de grande instance de Nanterre (illustration).
Le tribunal de grande instance de Nanterre (illustration). Crédit : DURAND FLORENCE/SIPA
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Ce n'est pas un "drame familial" mais un crime "odieux" commis, selon l'accusation. Un homme a été condamné ce mercredi 15 janvier à Nanterre à 20 ans de réclusion pour avoir brûlé vive sa femme devant leur fille de sept ans.

Dans ses réquisitions, l'avocate générale, qui avait demandé "au moins 25 ans" de réclusion criminelle, était revenue sur cette soirée de septembre 2017 avec les "mots d'enfants" utilisés par la petite fille devant les enquêteurs.

"Papa était fou furieux vu que maman avait trouvé un autre amoureux", avait dit Camille (prénom modifié). Dans son audition, diffusée à l'audience, elle a décrit les coups de poings au visage de sa mère à terre dans le salon de l'appartement du Plessis-Robinson et les "Je vais te tuer" criés par son père.

Celui qui n'avait jamais violenté sa compagne présente pourtant une personnalité "classique" des auteurs de féminicides, relève l'expert psychiatre qui l'a examiné : fragilité narcissique, forte dépendance affective à l'autre, possessivité exacerbée, peur panique qu'on l'abandonne.

Un an après la mort de sa mère, leur fille avait écrit dans son journal intime : "Maman j'ai fait de mon mieux pour pas que Papa te tue" avant de signer "La fille d'un meurtrier".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violences conjugales Nanterre Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants